Depuis la fin du mois de mars, 800 réfugiés ukrainiens sont hébergés à bord du ferry Méditerranée dans le port de Marseille. La Préfecture va bientôt lancer un appel d’offres pour trouver un autre bateau.

L’information a été révélée ce matin par le Préfet des Bouches-du-Rhône, Christophe Mirmand, sur les antennes de France Bleu Provence. Les 800 réfugiés ukrainiens hébergés sur le ferry de la Corsica Linea amarré dans le port de Marseille depuis le 29 mars, devront bientôt changer de lieu d’accueil. Le Méditerranée doit reprendre ses rotations en mer.

« L’État a une obligation de résultat pour proposer à ces réfugiés ukrainiens une offre d’hébergement et d’accompagnement pendant leur séjour sur le territoire national » a confirmé Christophe Mirmand. Depuis bientôt deux mois, l’État loue le bateau à la Corsica Linea et s’appuie sur les collectivités locales, les associations et de nombreuses entreprises pour permettre aux familles de retrouver une situation pérenne.

Pour leur permettre de quitter le ferry, plusieurs solutions seraient à l’étude, comme « d’autres propositions d’hébergement, soit dans d’autres départements, soit la mise à disposition d’un autre navire pour la période estivale ». Un appel d’offres va être lancé par la Préfecture.

À revoir, notre reportage à bord du ferry Méditerranée

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !