Jean-Luc Mélenchon ne brigue pas un second mandat de député pour la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône à Marseille. Il cède sa place à son bras droit, Manuel Bompard.

C’est officiel ! Jean-Luc Mélenchon ne se représentera pas aux élections législatives à Marseille. Le leader de la France insoumise a levé le doute sur la question de sa candidature dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône lors d’un apéro de l’Union populaire tenu à Marseille ce jeudi soir.

C’est son directeur de campagne Manuel Bompard qui a été investi par la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) pour candidater à la succession du patron de l’Union populaire.

« Pourquoi Monsieur Mélenchon vous n’êtes pas candidat à la législative, que c’est Bompard qui va être candidat ?, lance-t-il, sous forme d’interrogation, devant un parterre de militants, sympathisants et de journalistes. Je vous le confie, chez les Insoumis c’est l’une des figures parmi les plus éminentes de la nouvelle génération. Il faut l’élire ». Et d’ajouter : « nous serons présents au second tour dans 80% des circonscriptions. On va gagner et je serai Premier ministre ». 

La France insoumise avait publié mardi soir une liste de 324 premiers candidats investis pour les législatives au sein de la Nouvelle union populaire et sociale (Nupes) laissant le suspens sur la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône.

Jean-Luc Mélenchon annonçait au 20h de France 2, vendredi dernier qu’il ne serait « vraisemblablement » pas candidat dans cette circonscription des Bouches-du-Rhône, à Marseille où il avait été élu en 2017 avec 59,9 % des voix face à son adversaire de La République en marche, Corinne Versini. Le parti présidentiel enverra cette année Najat Akodad.

Marseille l’a également plébiscité lors de l’élection présidentielle, le plaçant en tête de ce scrutin devant Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !