Du 26 mars au 17 avril prochain débute la première partie de la biennale « Une 5ème saison ». Elle met en lumière l’art aixois sous toutes ses formes à travers une programmation riche, variée et insolite.

Après les biennales mondialement connues de Venise ou de São Paulo, c’est au tour d’Aix-en-Provence d’organiser sa propre biennale d’art contemporain ! Baptisée « Une 5ème saison », cette manifestation rythmera l’année en quatre temps avec une centaine d’expositions, de spectacles et de concerts présentés par les artistes aixois et 70 partenaires culturels du Pays d’Aix.

Quatre saisons d’art

Cette biennale unique en son genre s’articule autour des changements de saisons : les événements et expositions auront lieu du 26 mars au 17 avril pour la saison printemps, du 25 juin au 17 juillet en été, puis du 17 septembre au 9 octobre, ce sera au tour de la saison automne. Enfin, du 1er au 21 décembre, la saison hiver viendra conclure l’année.

Ainsi, la saison printemps démarrera lors du week-end du 26 et 27 mars, avec cinq parcours pour inciter à la déambulation dans la ville : des hauteurs d’Aix-en-Provence, du quartier Beisson jusqu’au Jas-de-Bouffan, en passant par le centre historique et le quartier d’Encagnane. Deux de ces parcours artistiques exploreront également la route de la Sainte-Victoire.

Parmi les nombreux événements de la biennale, il y en aura pour tous les goûts. Nous avons sélectionné pour vous quelques uns des moments phare de cette première saison printanière.

Les temps forts du Printemps

Spectacle de danse la tête dans les nuages

Le spectacle « Bleu tenace » de la Cie Rhizome viendra faire écho à la Rose des vents, œuvre de Jean-Michel Othoniel sur le belvédère de la cité Beisson. En solo, à 6 mètres du sol, sur une structure-sculpture, la circassienne Fanny Austry « hybride le calme évanescent de la suspension avec des dynamiques saccadées ». Elle est accompagnée par les lignes musicales de Marielle Châtain qui signe une création ajustée où s’enchevêtrent de l’urbain et de la forêt, du ciel et du socle.

> Samedi 26 mars à 15h place Marcel Tave, quartier Beisson.

, Les temps forts de la première biennale d’art contemporain d’Aix-en-Provence, Made in Marseille
« Bleu tenace », un spectacle de suspension en solo à 6 mètres du sol sur une sculpture (c) Fanny Austry / Compagnie Rhizome

Randonnée dansée collective pour découvrir la Sainte-Victoire

Une invitation à découvrir autrement la Sainte-Victoire en pratiquant un Trek danse pastoral. Inventé et mené par le chorégraphe et performeur Robin Decourcy, le « trek danse » est une randonnée dansée collective dans un paysage. À Aix-en-Provence, il invite les habitants et le public à rencontrer une part du patrimoine vivant de la ville, celui de son histoire pastorale, à travers un parcours conçu spécialement et faisant écho aux chemins de transhumance. La randonnée sera suivie d’une « soirée astrale » et d’un « rituel de partage artistique » au jardin du 3 bis f. 

> Samedi 26 mars au départ de Meyrargues à 9h30.

, Les temps forts de la première biennale d’art contemporain d’Aix-en-Provence, Made in Marseille
Une randonnée pas comme les autres à la Sainte-Victoire

Expérience sonore et immersive d’une colonie d’abeille en plein vol

Entendre des centaines abeilles chuchoter à votre oreille comme à l’intérieur d’une ruche, ce sera possible grâce à l’installation « Essaim » de l’artiste et ingénieur sonore Félix Blume. Avec cette œuvre, les voix de 250 abeilles s’entremêleront dans l’espace pour recomposer l’expérience sonore et immersive d’une colonie en plein vol.

La série « Son seul » se composera quant à elle de trente-cinq films courts, donnant à voir et à entendre les situations de chasse aux sons auxquelles Félix Blume se livre lors de différents tournages. Un travail centré sur l’écoute, qui invite à transformer notre perception de l’environnement par le biais du son.

> Samedi 26 mars de 14h à 22h et dimanche 27 mars de 14h à 18h au Musée des Tapisseries.

, Les temps forts de la première biennale d’art contemporain d’Aix-en-Provence, Made in Marseille
L’installation sonore « Essaim » de Félix Blume permet d’entendre l’intérieur d’un essaim d’abeilles

À la découverte des arts du cirque au Centre international des arts en mouvement

Le public est invité à un pique-nique en famille et en acrobaties au Centre international des arts en mouvement, pour une journée complète et variée à partager ! Lors du « Family Day », Le Centre se transformera en une grande école de cirque éphémère : jonglage, équilibre sur objets, trapèze, acrobaties… autant d’ateliers circassiens proposés par les artistes pédagogues. L’association Mistigri initiera petits et grands aux jeux en bois et un espace livres invitera à une pause lecture. En prime, un marché de producteurs locaux et un « grand pique-nique cirque » en plein air pour déguster les richesses locales.

> Dimanche 27 mars à partir de 10h30 au Centre international des arts en mouvement – Site de la Molière

, Les temps forts de la première biennale d’art contemporain d’Aix-en-Provence, Made in Marseille
Un rendez-vous familial au Centre international des arts en mouvement

Le Musée Granet donne carte blanche aux étudiants

Déambuler la nuit au Musée Granet pour découvrir le travail des étudiants de l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence. Lors de cette « Nuit des Étudiants », le musée donnera carte blanche aux jeunes artistes pour créer un événement unique ouvert à tous.

Théâtre, danse, musique, jeux, autant de moyens décalés pour découvrir les œuvres du musée autrement. Côté musique, jazz manouche, slam ouclassique résonneront autour des œuvres. Le 6MIC et Parea s’associent au musée pour cet événement et assurent une ambiance électro, aux sonsdes platines de C42L et Izadora.

> Samedi 26 mars de 10h à 22h et dimanche de 10h à 18h au Musée Granet.

, Les temps forts de la première biennale d’art contemporain d’Aix-en-Provence, Made in Marseille
Le Musée Granet donne carte blanche aux étudiants en Beaux-Arts d’Aix-en-Provence.

Des détenus et acteurs professionnels jouent l’Odyssée d’Homère

Le spectacle « Nos traversées » de la Compagnie Sur Le Fil avec le centre pénitentiaire de Luynes mettra en scène des jeunes détenus majeurs et des acteurs professionnels autour de l’Odyssée d’Homère. Ce voyage les invite à quitter peu à peu le mythe pour aller vers l’intime, à mêler leur propre traversée à celle d’Ulysse, à jouer avec leurs rêves, leurs révoltes et leurs idéaux. Ce projet d’atelier/création en milieu carcéral, qui s’inscrit dans une démarche de réinsertion, est filmé par Airelles Vidéo, afin de témoigner du processus de répétition au sein de l’établissement pénitentiaire durant ces 8 mois de travail.

> Lundi 28 mars à 19h30 à l’Amphithéâtre de La Manufacture. Entrée libre.

, Les temps forts de la première biennale d’art contemporain d’Aix-en-Provence, Made in Marseille
« Nos traversées » , un spectacle de théâtre et projet d’atelier/création en milieu carcéral

Dix projets participatifs

En plus de ces événements, les Aixois sont également invités à s’impliquer dans dix projets participatifs autour, par exemple, d’une collecte de photos de famille anciennes, d’un projet d’écriture-illustration à la bibliothèque Les Méjanes, de musiques actuelles au 6MIC ou encore d’une chorale avec le conservatoire Darius Milhaud et le Grand Théâtre de Provence.

Le programme de la saison d’été est en préparation, avec notamment deux concerts prévus à la fondation Vasarely et un parcours d’art contemporain sur le chemin de la Sainte-Victoire.

Retrouvez toute la programmation sur le site de la Ville d’Aix-en-Provence.
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !