Le projet d’école expérimentale de 200 places qui devait ouvrir à la Friche la Belle de Mai en 2022 est définitivement abandonné. Le conseil municipal a voté une délibération en ce sens.

« Il s’agit de porter et de développer un projet pédagogique innovant, d’utilité commune et connecté au quartier, en utilisant pleinement l’ADN artistique et culturel de la Friche » expliquait la Friche la Belle de Mai en 2020. Le projet d’école primaire de 200 places porté par la structure culturelle était alors adopté par le conseil municipal, sous la mandature de Jean-Claude Gaudin. La Ville prévoyait de « louer » pour 30 ans l’établissement pour 12,5 millions d’euros, alors que sa réalisation était portée par la Friche pour 4,8 millions d’euros.

Mais, alors que le conseil municipal de ce vendredi 17 décembre a acté le lancement de la société publique dédiée au plan historique de rénovation des écoles, il a dans le même temps abandonné ce projet scolaire. La délibération votée dans ce sens rappelle qu’après un coup d’arrêt de la préfecture et du tribunal administratif sur la légalité de cette opération, « la SCIC Friche la Belle de Mai a pris acte de cette situation et a décidé l’abandon dudit projet le 5 octobre 2021 ».

La Ville met ainsi fin définitivement à la réalisation cette école « expérimentale croisant l’enseignement et l’éducation culturelle et artistique ». Un concept pédagogique innovant encouragé à l’époque par le Rectorat de l’académie d’Aix-Marseille et par le ministère l’Éducation nationale.

À relire : 

, Le projet d’école expérimentale de la Friche la Belle de Mai définitivement abandonné, Made in Marseille
200 élèves doivent faire leur rentrée à la Friche la Belle de Mai en 2022
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !