Renaud Muselier au secours du Marégraphe de Marseille sur la Corniche

Véritable monument du patrimoine marseillais et national, le marégraphe a besoin d’une restauration. Un appel aux dons a été lancé en février pour la remise en état de celui qui détermine l’altitude zéro en France depuis 1883. La Région a annoncé qu’elle prendrait en charge le montant restant nécessaire aux travaux évalué autour de 50 000 euros.

C’est à Marseille, en contrebas de la Corniche Kennedy que l’altitude zéro est définie depuis 135 ans par le Marégraphe. Cet instrument et le bâtiment qui l’abrite sont classés aux monuments historiques depuis 2002.  »

Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a annoncé que la collectivité prendrait en charge le montant des travaux nécessaire pour remettre en état le marégraphe. « Le Marégraphe de Marseille est un outil exceptionnel et unique au monde. Installé en 1884 sur la corniche, il fût classé en 2002 au titre des monuments historiques. Aujourd’hui, son état nécessite d’importants travaux pour sauver ce monument du patrimoine Marseillais ».

Un premier appel aux dons a été lancé en février 2018 par la Fondation du Patrimoine pour une première étape de travaux sur l’instrument de mesure lui-même. Sur les 6 166 euros attendus, elle a récolté plus de 10 000 euros.

Une deuxième campagne doit avoir lieu dans l’année pour remettre à neuf les grilles de protection du bâtiment. Cette fois, le coût des travaux devrait s’élever à plus de 58 000 euros. C’est cette partie que la Région entend financer en prenant en charge ce qui manquera après l’appel aux dons.

Commentaires Facebook

1 commentaire

  1. Avec plaisir, mais carte bancaire en main, voici un bon moment que je m’énerve sur internet et je n’y arrive pas malgré mon bac+4 en informatique et mes 28 ans de métier dans l’informatique. On me demande un code secret pour faire un don. Me sentant imbécile, je vais donc faire un chèque et l’envoyer par la Poste !

LAISSER UNE RÉPONSE