Les habitants d’Air Bel ne paieront pas l’eau chaude pour l’année 2017

cité air bel marseille
Illustration - Cité Bel Ombre (11e)
La cité Air Bel dans les quartiers Est de Marseille connaît de nombreux problèmes concernant la qualité de l’eau depuis septembre dernier. En réponse, Arlette Fructus, adjointe au maire déléguée au logement, annonce que les habitants seront exonérés des charges d’eau chaude pour l’année 2017. Le réseau d’alimentation devrait également être entièrement rénové avant la fin de 2018.

Arlette Fructus, présidente du groupement d’intérêt public (Gip) Marseille rénovation urbaine et politique de la ville, explique prendre la question de la qualité de l’eau du quartier Air Bel au sérieux. « C’est un sujet lourd qui nous anime depuis six mois avec les élus et les bailleurs sociaux. Il y a un problème de légionelles détectées sur le site qui est dû à des réseaux de canalisations défectueux ».

Elle annonce que les habitants de la cité Air Bel concernés seront exonérés de charges sur l’eau chaude pour toute l’année 2017, et que le réseau d’eau sera entièrement rénové avant la fin de l’année 2018.

Arlette Fructus annonce qu’une partie des habitants de la cité Air Bel seront exonérés de charges sur l’eau chaude pour toute l’année 2017 © LE

De graves problèmes sur le réseau d’eau

Depuis un cas de décès dû à la légionellose en septembre 2017, le réseau d’alimentation d’eau de la cité de l’Est de Marseille est pointé du doigt. Différentes analyses ont mis en évidence la présence de légionelles à des taux de concentration supérieurs à la réglementation. Le mauvais état du système de distribution d’eau est directement mis en cause.

Les habitants ont alors connu de nombreux désagréments. Un traitement de l’eau au chlore qui la rendait très odorante et des coupures conséquentes d’eau chaude. « Nous avons mis la pression sur les bailleurs sociaux responsables du réseau, explique Arlette Fructus, nous avons obtenu qu’ils exonèrent complètement les personnes concernées de charges d’eau chaude pour l’année 2017 ». 

Avec le maire de secteur Julien Ravier (LR) et la députée Valérie Boyer (LR), la présidente de Marseille Rénovation Urbaine a également exigé que le calendrier prévu par les bailleurs pour la rénovation des canalisations soit avancé : « Elle doit être terminée avant la fin de l’année. L’urgence est mise sur les canalisations verticales, celles qui alimentent directement les appartements ».

Le quartier Air Bel est entré dans le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Il bénéficiera à ce titre de l’action de la Politique de la ville porté par Marseille rénovation urbaine, sous l’égide de Arlette Fructus.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE