Zero ecoimpact, la start-up marseillaise à la conquête d’un monde plus vert

Zero ecoimpact, la start-up marseillaise à la conquête d’un monde plus vert

Le Marseillais Noel Bauza, déjà très investi dans la problématique environnementale avec ses actions bénévoles de collecte de déchets, vient de lancer Zero ecoimpact : le premier « accélérateur d’écologie ». Une plateforme innovante qui vise à faciliter, récompenser et valoriser les engagements environnementaux.

L’idée provient d’un constat : l’écologie actuelle est trop éloignée des codes de la société, ce qui explique la lenteur du passage à une société non polluante. Il existe aujourd’hui une multitude de solutions écologiques, mais leur développement est trop lent. Alors, plutôt que d’essayer de rapprocher la société de l’écologie, l’idée de Noel Bauza est donc de rapprocher l’écologie de la société.

Comment créer un accélérateur d’écologie ?

Il faut réorienter la demande et les investissements et les canaliser vers les offres de solutions écologiques.

Or, si l’offre écologique est peu attractive aujourd’hui, c’est parce qu’elle est souvent perçue comme un sacrifice en temps et en argent. Le développement de ces solutions restera lent tant que celles-ci ne répondront aux attentes sociales et économiques (intérêt financier, intérêt personnel et valorisation sociale).

C’est à cette problématique que répond Zero ecoimpact. Le but de cette start-up est de motiver tous les acteurs de la société à faire de l’écologie : particuliers, entreprises, associations, et collectivités.

Participer à une opération bénévole de ramassage de déchets permet de collecter des points pour acheter dans une épicerie bio par exemple
Participer à une opération bénévole de ramassage de déchets permet de collecter des points pour acheter dans une épicerie bio par exemple

Le site Zero ecoimpact a 3 fonctions

  • Faciliter l’accès aux solutions : toutes les alternatives écologiques sont réunies sur la plateforme : dons associatifs, produits et services écoresponsables, initiatives éco-citoyennes, compensation carbone, formations en développement durable, projets de recherche, etc.

Trouver une épicerie bio, participer à une opération de reboisement près de chez soi, découvrir des solutions de recyclage pour entreprises : l’outil est pensé pour répondre aux besoins spécifiques de chaque acteur de la société.

  • Récompenser les actions écologiques : c’est l’idée de satisfaire le besoin de retour immédiat, omniprésent dans notre société. A chaque fois que l’on fait de l’écologie via la plateforme, Zero ecoimpact offre des points actions que l’on transforme en éco-récompenses de son choix.
  • Valoriser les engagements écologiques : Zero ecoimpact reprend le mode de fonctionnement des réseaux sociaux avec un profil public, véritable vitrine personnelle et professionnelle des engagements écologiques. Chaque utilisateur y affiche ses succès, rangs et position dans le classement. Les consommateurs, de plus en plus attentifs aux engagements RSE des entreprises, peuvent ainsi s’informer plus facilement sur leurs engagements.

A cela s’ajoute de nombreuses fonctions : partager ses actions sur ses réseaux sociaux, féliciter les actions d’un ami, créer une équipe dans sa ville pour se rassembler et agir ensemble comme les opérations Green your City déjà organisées sur Marseille.

Commentaires Facebook

7 COMMENTAIRES

  1. Payer pour se donner bonne conscience, compenser la pollution plutôt que d’essayer de la réduire en changeant nos modes de consommation, une belle bande de charlots !

    • Bonjour

      Le site n’est a destination de ceux qui agissent déjà pour l’environnement justement, mais les autres : il vaut mieux participer au reboisement ou à l’installation d’énergie renouvelables que de ne rien faire 😉 je vois pas ce qu’il y a de mal a proposer à ceux qui n’ont pas le temps d’aller reboiser des forêts d’y participer via le financement de projets qui le fait à leur place plutôt que de ne pas y participer du tout.
      Le principe permet aussi de faire prendre conscience que l’écologie n’est pas si coûteuse et si complexe, pour ensuite permettre de passer à des actions concrètes. Le site va d’ailleurs intégrer une partie « alternatives », qui va permettre de simplifier les démarches pour installer des panneaux solaires, acheter une voiture électrique, etc. en vulgarisant tout sous forme monétaires.
      Mais si vous avez des recommandations nous restons ouverts 🙂

  2. Ce commercial n’a vraiment rien compris à l’écologie et à la nécessité pour chacun de nous de changer nos modes de vie… C’est désespérant.

    • Bonjour

      Le site n’est a destination de ceux qui agissent déjà pour l’environnement justement, mais les autres : il vaut mieux participer au reboisement ou à l’installation d’énergie renouvelables que de ne rien faire 😉 je vois pas ce qu’il y a de mal a proposer à ceux qui n’ont pas le temps d’aller reboiser des forêts d’y participer via le financement de projets qui le fait à leur place plutôt que de ne pas y participer du tout.
      Le principe permet aussi de faire prendre conscience que l’écologie n’est pas si coûteuse et si complexe, pour ensuite permettre de passer à des actions concrètes. Le site va d’ailleurs intégrer une partie « alternatives », qui va permettre de simplifier les démarches pour installer des panneaux solaires, acheter une voiture électrique, etc. en vulgarisant tout sous forme monétaires.
      Mais si vous avez des recommandations nous restons ouverts 🙂

  3. Belle initiative qui cherche à rapprocher, plutôt qu’a diviser, sur les problèmes environnementaux et le fait que chacun peut contribuer, à son niveau et avec ses moyens, à changer les choses.

LAISSER UNE RÉPONSE