Grâce à l’appli anti gaspi « Too good to go », 7 000 repas ont été sauvés à Marseille !

Grâce à l’appli anti gaspi « Too good to go », 7 000 repas ont été sauvés à Marseille !
Lancée en juin 2016 en France, l’application « Too good to go » s’est installé en avril 2017 à Marseille et Aix. L’objectif : lutter contre le gaspillage alimentaire en mettant en relation commerçants ayant des invendus et utilisateurs. Pari réussi puisque, en mois d’un an, 7 000 repas ont déjà été sauvés sur le territoire.

L’idée de Too good to go est née d’un constat alarmant : chaque année, environ un tiers de la production alimentaire mondiale est gaspillée, ce qui, en France, équivaut à près de 10 tonnes de nourriture par an. L’application entend lutter, à son échelle et avec ses ressources, contre ce fléau en mettant en contact commerçants et clients autour d’une solution gagnant-gagnant.

L’équipe de Too good to go.

Une autre façon de consommer

Les utilisateurs peuvent ainsi récupérer à moindre coût les invendus des commerçants qui, de leur côté, évitent qu’une partie de leur production ne termine à la poubelle. En outre, cela peut permettre à certains utilisateurs de découvrir des commerces qu’ils ignoraient jusqu’alors. 7 000 repas ont ainsi été récupérés par les utilisateurs, ce qui correspond par exemple à 210 000 douches économisées.

De 25 commerçants à son lancement à Marseille et Aix-en-Provence en avril 2017, l’application en compte aujourd’hui 80 qui tous souhaitent réduire leurs déchets alimentaires quotidiens. Boulangeries, traiteurs, restaurants, sandwicheries… Le choix est vaste et devrait encore s’enrichir. Des supermarchés pourraient même s’ajouter à la liste.

L’utilisation, via l’application, est simple : l’utilisateur se géolocalise et peut ainsi voir quel commerce près de chez lui possède des invendus. Le paiement se fait directement par l’application. Ne reste plus qu’à aller chercher sa commande à l’heure définie. Pour ne pas réduire l’accès aux possesseurs de Smartphone, l’ensemble des commerçants est également accessible depuis le site internet. Une raison de plus, s’il en fallait, de se laisser tenter.

À découvrir aussi 

Des partenaires de plus en plus nombreux

Depuis 2016, l’application s’est considérablement développée et est aujourd’hui implantée dans 50 villes de France. Fort du succès de sa campagne de crowdfunding, qui a permis de récolter pas moins de 12 000€, Too good to go compte désormais plus de 800 000 utilisateurs et 2 500 commerçants partenaires, ce qui a permis de sauver jusqu’à maintenant plus de 450 000 repas.

application-too-good-to-go

Il faut dire que les préoccupations écologiques de toutes sortes arrivent enfin à s’octroyer une – petite – place dans le débat public. Un espoir qui a poussé Lucie Basch, fondatrice de Too good to go France, à lancer cette application : « En entendant avec plaisir les nouvelles lois françaises contre le gaspillage alimentaire, qui incitent désormais les commerçants à trouver des solutions pour ne plus jeter, je me suis dit qu’il était temps de développer une solution afin que tous les français puissent s’inscrire au quotidien dans la lutte contre le gaspillage alimentaire ».

Commentaires Facebook

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE