Portrait – Nadia Makhloufi, boulangère investie pour venir en aide aux sans-abris

Portrait – Nadia Makhloufi, boulangère investie pour venir en aide aux sans-abris

Gérante d’une boulangerie dans le village de Saint-Jérôme (13e), Nadia Makhloufi organise, depuis le mois de décembre dernier, des collectes de vêtements pour les redistribuer aux sans-abris. Une action bénévole et citoyenne qui rencontre un franc succès et qu’elle compte bien développer en créant sa propre association.

collecte-vetement-sdf-saint-jerome
Nadia Makhloufi organise des collectes de vêtements dans sa boulangerie de Saint-Jérôme (13e) © AP

C’est une action qui a été beaucoup relayée sur les réseaux sociaux en décembre dernier : le calendrier de l’Avent inversé. Du 1er au 24 décembre, les internautes ont ainsi été invités à mettre chaque jour dans une boîte un petit objet de chez eux qui ne leur servait plus ou acheté spécialement pour l’occasion. Le but ? Déposer le butin rassemblé le jour de Noël à la boulangerie « Le Panetier » à Saint-Jérôme (13e), qui se chargeait ensuite de le remettre à un sans-abri. « Je m’attendais à recevoir 20 ou 30 boîtes, mais c’est plus d’une centaine qui m’ont été données ! », n’en revient toujours par Nadia Makhloufi, boulangère à l’initiative de l’action.

Aidée de ses sœurs, elles sont ensuite allées à la rencontre des sans-abris de leur quartier pour leur remettre les précieuses boîtes contenant vêtements, objets, accessoires, produits d’hygiène… Autant de petits trésors pour les personnes vivant dans la rue et qui leur ont permis, eux aussi, de recevoir des attentions particulières pendant la période de fêtes.

Une collecte permanente de vêtements et produits en tous genres

Face au succès de son concept de boîte, Nadia Makhloufi a décidé de poursuivre son action en organisant une collecte de vêtements pour hommes au mois de janvier. Et c’est de nouveau via les réseaux sociaux qu’elle fait connaître sa démarche. Le résultat est, une fois encore, une forte mobilisation et participation de la part des internautes. « Il y a des personnes qui sont venues exprès de Marignane ou d’Auriol par exemple. Ce qu’elles apprécient, surtout, c’est que l’on donne directement aux sans-abris, même si l’on passe parfois par le SAMU Social, et non pas qu’on prenne leurs affaires pour les vendre », explique Nadia Makhloufi.

Une collecte en entraînant une autre, la boulangère accepte désormais tous les dons. Si une partie part au SAMU Social, l’autre est distribuée aux sans-abris ou aux personnes qui ont un toit mais vivent dans une grande précarité, toujours par elle-même et ses sœurs. À l’occasion de la Journée de la Femme, Nadia Makhloufi a toutefois souhaité marquer le coup en organisant une collecte spécialement dédiée à la gente féminine. « Les femmes dans la rue manquent souvent de petites choses toutes simples auxquelles on ne pense pas forcément, comme des élastiques pour s’attacher les cheveux, des lingettes ou un coupe ongle », met en avant la boulangère. Une internaute vient d’ailleurs de lui déposer une boîte remplie d’échantillons de divers produits d’hygiène et de beauté pour la prochaine maraude.

À lire aussi

Une association pour perdurer les actions

Femme engagée à tous les niveaux, puisqu’elle est également élue à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat des Bouches-du-Rhône et membre active du réseau Femmes cheffes d’entreprise (FCE), Nadia Makhloufi n’a pourtant pas attendu le mois de décembre dernier pour donner les vêtements et objets dont elle ne se servait plus.

La jeune femme reconnaît avoir été éduquée avec ce sens du partage et avoir reçu cette valeur notamment de son père qui aimait donner aux autres. Aujourd’hui, ses actions connaissent un tel succès qu’elle ne se voit pas les arrêter. Au contraire même, avec ses sœurs, elles vont créer une association pour continuer. « L’association va nous permettre de justifier des collectes et poser un cadre car tout cela prend tellement d’ampleur que l’on veut se protéger. Pour autant, rien ne changera ! », tient à rassurer la boulangère.

En plus des collectes éphémères à sa boulangerie, Nadia Makhloufi souhaite étendre ses actions en intégrant, par exemple, dans de gros événements, des collectes éclairs. « L’idée est aussi de rencontrer toutes les belles âmes qui veulent aider mais qui ne savent pas comment faire à l’heure actuelle », ajoute-t-elle. En attendant, il reste possible de déposer ses dons dans la boulangerie du Panetier, afin de rendre un peu meilleures les conditions de vie des personnes vivant dans la rue.


Informations pratiques

Boulangerie Le Panetier
90 avenue de Saint-Jérôme, 13013 Marseille
Ouvert du lundi au samedi de 6h30 à 20h

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE