Idée balade – Le Fort de Figuerolles du côté de la Côte Bleue

Si la commune de La Ciotat a sa Calanque de Figuerolles, la Côte Bleue a elle sa pointe de Figuerolles et même un fort portant ce nom. Aujourd’hui désaffecté, il est toutefois facile d’accès et offre un chemin de randonnée agréable avec vue incroyable sur la Méditerranée.

C’est sur la commune du Rove que se situe le Fort de Figuerolles. Pour y accéder, il suffit de suivre un chemin de randonnée qui part du chemin du Resquiadou, accessible en traversant le village de l’Estaque et les plages de Corbières. Une fois passé sous le grand viaduc du chemin de fer appelé « Tunnel du Resquiadou », il faut prendre la première rue à gauche, le fameux chemin du Resquiadou et se garer. La balade commence après avoir emprunté un petit pont en béton qui traverse un ruisseau bien souvent à sec.

debut-randonnee-chemin-resquiadou-pont
Le pont en béton, sur le chemin du Resquiadou, d’où commence la balade

La balade se fait le long d’un chemin caillouteux plutôt facile. Au bout d’une dizaine de minutes de marche, arrivé sur un petit col, un balisage jaune vous aidera à ne pas vous perdre et à vous rendre au Fort de Figuerolles. Un balisage bleu clair sera également présent, mais à ne pas prendre en compte.

Le chemin suit successivement des petites montées et descentes peu abruptes. Sur les points hauts, le spectacle sur la rade marseillaise est sublime. On y voit toute la côte, de l’Estaque aux quais de la Joliette jusqu’à la Pointe Rouge et même les îles du Frioul et le Château d’If.

chemin-randonnee-fort-figuerolles
Vue sur la rade de Marseille le long du chemin

panorama-rade-cote-bleue

En contrebas, il n’est pas rare non plus d’apercevoir la ligne de chemin de fer du train de la Côte Bleue qui, comme son nom l’indique, traverse la côte éponyme. Il passe ainsi devant toutes les petites criques et calanques du littoral pour relier Marseille à Miramas en 1h15 en traversant sept gares, deux ponts et 18 viaducs dont quatre labellisés patrimoine du 20e siècle ! Des infrastructures réalisées spécialement pour y faire passer des trains et réalisées entre 1907 et 1915.

balade-visite-tourisme-cote-bleue
Le chemin de fer du train de la Côte Bleue, à gauche, est souvent visible au cours de la balade

Le sentier de randonnée débouche ensuite sur une large route qui a été aménagée. En la continuant, on arrive alors sur le Fort de Figuerolles ou du moins ce qu’il en reste. Cette petite batterie a été bâtie dans les années 1890 environ. Sur la gauche, se trouve le bâtiment « A » avec ses ouvertures qui offrent un beau point de vue sur toute la côte, faisant du fort un lieu stratégique de surveillance. Aujourd’hui, les bâtiments désaffectés sont un endroit agréable pour prendre un pique-nique ou se reposer avec vue à 360° sur la rade marseillaise.

ancienne-batterie-militaire-fort-figuerolles
Arrivée au Fort de Figuerolles
apercu-rade-cote-bleu-fort
De par sa vue sur la côte et la mer, le fort était un lieu stratégique de surveillance

Pour le retour, il suffit de faire marche arrière pour revenir au petit pont en béton du chemin du Resquiadou. Pour cela, vous pouvez suivre de nouveau le balisage jaune ou sinon le bleu clair pour emprunter des sentiers différents de l’aller.


Découvrez d’autres idées de balade

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE