La Digue du J4, futur espace public et nouveau quai pour les Marseillais

La Digue du J4, futur espace public et nouveau quai pour les Marseillais

Euroméditerranée a entrepris depuis plusieurs la consolidation de la Digue du J4, qui longe le MuCEM au bout de l’esplanade du J4 et fait face au Palais du Pharo, à l’entrée du Vieux-Port. Un nouvel espace public pour les Marseillais qui voudraient s’approcher du large.

La Digue du J4 a eu une histoire mouvementée. Construite pour la première fois en 1930, elle a depuis connu de nombreuses transformations, jusqu’à la construction récente du MuCEM et de la Villa Méditerranée qui ont nécessité la remise en eau du pied du Fort Saint-Jean.

Ces deux nouveaux bâtiments culturels colossaux construits en partie les pieds dans l’eau, sur le J4 pour l’année capitale européenne de la culture (MP2013), ont été accompagnés par la construction de deux nouvelles darses Est et Ouest, comme en témoigne le plan d’Euroméditerranée ci-dessous.

plan-esplanade-digue-j4-darse-mucem

Quelques dates clés de l’histoire de la Digue du J4

  • 1930 : Construction de la Digue
  • 1935-1937 : Construction des quais avec création de la darse J4
  • 1944 : Bombardement des quais et de la digue
  • 1960 : Comblement de la darse Ouest puis aménagement du hangar J4
  • 2012 – 2013 : Construction des darses Est et Ouest

Des complications en 2013 et une reprise du chantier en 2016

A la suite de la construction des nouvelles darses au pied du Fort Saint-Jean, à l’occasion des travaux de terrassement de la Digue (points 1 et 4 sur le plan ci-dessus), un éboulement partiel a eu lieu, avec de fortes venues d’eau qui ont engendré la suspension du chantier et un aménagement provisoire à l’aide de rochers a été mis en place.

L’objectif ici était de maintenir une situation provisoire, un peu dans l’urgence, afin d’assurer la sécurité des visiteurs pendant l’année capitale européenne de la culture. L’esplanade du J4 et surtout le MuCEM ont été les lieux les plus prisés des touristes et des Marseillais en 2013.

Après les événements, Euroméditerranée a décidé de relancer son projet d’aménagement de la Digue avec un grand chantier de consolidation. Pour couronner le tout, dès 2014, une autre mauvaise nouvelle est survenue : les parements en pierres du pied de Fort Saint-Jean appelé « la Fausse Braie », commencent à se détacher et à bouger.

parement-pierre-fausse-braie-fort-saint-jean
Les pierres se détachent au pied du Fort Saint-Jean
renforcement-pierre-promenade-fort-saint-jean
Le chantier pour consolider les pierres du Fort Saint-Jean © M Clavel

Aujourd’hui, des travaux ont débutés afin de reconstruire une assise en béton pour reposer les pierres de parement puis injecter du béton pour combler les cavités.

Du côté de la Digue du J4, au pied du MuCEM et face au Pharo, des sondages et des études complémentaires ont été nécessaires afin d’analyser les faiblesses structurelles de la digue qui n’avait pas résisté aux travaux en 2013.

Le chantier a ainsi pu commencer le 18 juillet 2016 pour une durée de 10 mois. En plus de la consolidation qui consiste à reconstituer une nouvelle digue avec des caissons en palplanches remplis de béton, le projet verra aussi l’aménagement d’un quai bas d’embarcation et d’une promenade piétonne.

C’est quoi des palplanches ? Il s’agit d’une série de planches métalliques qui assemblées les unes aux autres créent une digue à l’image d’un « coffrage ». C’est la technique classique pour construire des quais.

chantier-digue-j4-mucem-quai-embarcation
La construction de la digue avec les palplanches en guise de coffrage © DR
chantier-digue-j4-mucem-quai
Le chantier de la Digue du J4 © M Clavel
digue-j4-mucem-quai-embarcation
Le chantier de la Digue du J4 © M Clavel
construction-digue-j4-quai-mucem
Le chantier de la Digue du J4 © M Clavel

Digue du J4

Montant des Travaux : 3,954 millions d’euros TTC

Financement : Euroméditerranée et Aix Marseille Provence Métropole (500 000 euros HT pour le quai)

Commentaires Facebook

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE