Le Panier des Créateurs fait vivre le Mode in Marseille

Le Panier des Créateurs fait vivre le Mode in Marseille

Depuis huit ans, Elisa Falbala réalise ses propres collections de prêt à porter. Mais plutôt que d’exposer dans son coin, la créatrice a préféré ouvrir sa boutique il y a deux ans et demi et y rassembler plusieurs créateurs. Seul critère pour y être exposé : fabriquer du 100% local. Rencontre.  


Retrouvez l’intégralité du Dossier spécial Mode in Marseille / Marseille pourrait-elle devenir une capitale de la mode ?


Made in Marseille – Bonjour Elisa, Comment vous est venue cette idée de créer une boutique commune avec d’autres artistes ? 

Elisa Falbala – Parce que je crois fortement au potentiel de la production locale à Marseille, j’ai donc voulu aider des petits créateurs à se faire connaître. Aussi, parce que j’adore dénicher les bonnes tendances et je voulais les faire partager. Ici, il ne s’agit pas que de vêtements mais aussi d’accessoires, de bijoux, de tableaux, de céramiques et même un peu de cosmétiques, il y en a pour tout les goûts. 

Justement, la production locale à Marseille marche-t-elle bien ?

Oui, j’ai ouvert cette boutique pour répondre à une demande qui est dans l’air du temps : consommer de plus en plus local, savoir d’où les produits viennent et ne pas avoir la même pièce que tout le monde.

panier-createur-poterie-local

Est-ce compliqué d’être créateur à Marseille ?

Un peu. Je pense que souvent les créateurs n’ont pas une assez bonne communication. Mais, Marseille regorge de stylistes très talentueux. Le Panier des créateurs leur donne une chance d’être plus visible justement. 

Comment sélectionnez-vous vos créateurs ?

Au coup de coeur d’abord et puis il faut que leur collection corresponde à l’identité locale qui caractérise dans le magasin. Il y’a un « ton » donné à la boutique, que je ne veux surtout pas casser.

panier-createurs-locaux-accessoires-mode

La mode à Marseille, c’est plutôt du chacun chez soi ou il existe une cohésion entre créateurs ?

Les créateurs sont souvent solitaires. La cohésion, il faut la créer, c’est pour ça que je suis contente de pouvoir les mettre en relation. Et puis, comme nous nous relayons pour tenir la boutique, les créateurs sortent de leurs isolement et rencontrent leur propre public, ce qui est agréable.

Les petites collections peuvent aussi permettre de faire du sur-mesure, est ce le cas dans votre boutique ?

Oui, les créateurs s’adaptent parfois aux demandes des clients, lorsqu’ils les rencontrent. Et puis, nous ne présentons jamais les même pièces, on se renouvelle régulièrement dans une même saison.

 

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE