Le Mini Cafoutch deviendra Super Cafoutch au printemps 2022. Après le succès de la version épicerie, un véritable supermarché coopératif et solidaire de 600 m2 ouvrira en plein centre-ville de Marseille. Ou quand les clients deviennent propriétaires de leur magasin.

Alors que les projets publics on souvent du mal à tenir leur calendrier, les délais de ce projet citoyen semblent respectés. Dans notre précédent article, nous vous racontions les ambitions de l’épicerie coopérative Mini Cafoutch, qui souhaitait entrer dans la cour des grandes surfaces en devenant Super Cafoutch : un supermarché citoyen de 600 m2 dont l’ouverture est prévue en 2022, rue du Chevalier Roze, entre l’Hôtel de ville et la rue de la République.

Le calendrier suit son cours sans accroc jusqu’à présent. Après la signature du bail en juin, l’engagement financier de France Active, fonds d’investissement spécialisé dans les projets d’économie sociale et solidaire, a été acté en septembre.

Les travaux peuvent donc commencer : mise en conformité et installation des équipements (chambres froides, rayonnages, bacs à vrac…) pour se projeter sur une ouverture aux clients au printemps prochain.

, Super Cafoutch, le premier supermarché social et solidaire de Marseille ouvre au printemps, Made in Marseille
Le Super Cafoutch prendra place au 16-18 rue du Chevalier Roze

« À la fois clients, propriétaires et employés bénévoles »

“Clients”… « C’est un gros mot », nous reprend gentiment le président, Raoul Michel. Il s’agit de « coopérateurs ». Ils sont « à la fois clients, propriétaires et employés bénévoles », rappelle-t-il. Pour entrer dans le dispositif, ils achètent de 1 à 10 parts à hauteur de 10 €. Ensuite, ils doivent consacrer 3 heures de travail par mois environ : « accueil, caisse, réception des marchandises, nettoyage, livraisons à domicile… »

L’avantage ? Des produits de qualité, bio ou locaux, à des prix défiant toute concurrence. Car avec ce système, les bénéfices sont réinvestis, les coûts de fonctionnement sont au plus bas et les marges aussi. « Elles sont fixes, plafonnées à 25 % pour le futur supermarché (23 % actuellement) », précise le président. Il rappelle que le changement d’échelle devrait permettre de baisser encore les prix de vente.

, Super Cafoutch, le premier supermarché social et solidaire de Marseille ouvre au printemps, Made in Marseille

Objectif : 900 coopérateurs au printemps

Le Super Cafoutch espère ainsi profiter à une population la plus mixte, socialement. L’emplacement du futur magasin, à la croisée de quartiers aisés et populaires du centre-ville, n’est pas un hasard. Avec une surface de vente de 300 m2 « qui devrait passer rapidement à 400 m2 », le Super Cafoutch deviendra un véritable supermarché social et solidaire.

Toutefois, ce changement d’échelle doit également concerner le nombre d’adhérents. « Nous comptons près de 700 coopérateurs pour l’épicerie actuelle », explique Raoul Michel. « Dans notre modèle économique, nous devons atteindre 900 adhérents pour l’ouverture de la nouvelle version au printemps. Pour trouver l’équilibre économique, attendu d’ici trois ans, il faudra que nous soyons 2 000 ».

Le changement de dimension marque également un changement de fonctionnement, avec l’arrivée de trois salariés. « Il faut des personnes à plein temps. Notamment pour assurer les achats, la coordination, la comptabilité, etc. »

Un modèle qui a fait ses preuves en France et dans le monde

Les porteurs du projet égrènent les dizaines d’exemples de réussite en France : La Louve à Paris, La Cagette à Montpellier, La Coop Sur Mer à Toulon… Mais pour eux, le plus stimulant se trouve aux États-Unis. Au royaume de l’économie de marché, ce modèle coopératif et autogéré a fait ses preuves sur le long terme.

En effet, le Park Slope Food Coop fonctionne depuis 1973 à New-York. Il est devenu le supermarché « ayant le meilleur rapport chiffre d’affaires par mètre carré de surface de vente » du pays, assurent les coopérateurs de Super Cafoutch. Une longévité et une réussite qu’ils comptent bien reproduire ici, avec « le premier supermarché coopératif de Marseille ».


Si vous avez envie de visiter la coop à New-York, vous devez demander un ESTA pour les États-Unis. Heureusement, la procédure est assez simple et peu coûteuse.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !