La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a voté ce matin la création d’une centrale d’achat pour développer les circuits-courts en matière alimentaire. L’objectif ? Encourager les producteurs locaux, TPE et PME, à approvisionner les établissements de la région, notamment les 180 lycées.

Aujourd’hui, plus de 70% des achats de la collectivité sont déjà réalisés dans la région, auprès des TPE et PME. Mais l’organisation de l’approvisionnement alimentaire, notamment dans les lycées, reste compliquée. « Dans nos lycées, il y a un intendant et un système d’achat différent par établissement. Là, on va créer une centrale d’achat régionale pour mettre en avant les producteurs locaux » nous expliquait hier Renaud Muselier, président de la Région Sud.

Ce matin, lors de l’Assemblée plénière régionale, où le rapport était soumis au vote des nouveaux conseillers régionaux fraichement élus, Jean-Paul David, président de la Commission Agriculture, Ruralité, Elevage et Forêt est revenu un peu plus en détail sur le projet : « La région souhaite contribuer à la structuration de filières agricoles et économiques sur son territoire de façon pérenne, et donner aux opérateurs économiques une visibilité globale sur les projets d’achats à l’échelle du territoire et renforcer l’attractivité de la commande publique auprès des petites et moyennes entreprises ».

Le rapport a été voté à l’unanimité par les élus.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !