Après près d’un an d’une mission pour la Ville de Marseille, le directeur général des services, Benoît Quignon, quitte ses fonctions prochainement. La réforme de la collectivité qu’il a amorcé se poursuit.

Après près d’un an d’une mission de premier plan pour la Ville de Marseille, Benoît Quignon quittera ses fonctions de directeur général des services prochainement. L’information révélée par le site Marsactu, mercredi 7 juillet, vient d’être confirmée par la Ville de Marseille. « Je suis fier d’avoir participé à l’installation d’une équipe municipale qui porte au quotidien le projet de transformation de la ville de Marseille au service de tous ses habitants. Ce chantier est aujourd’hui engagé en profondeur avec la redéfinition des politiques publiques portées par la deuxième ville de France et la dynamique de renouvellement des équipes administratives chargées de leur mise en œuvre », exprime Benoît Quignon, dans un communiqué de presse.

Le Maire de Marseille « salue le travail engagé » par son directeur général des services à la tête d’une administration municipale « en quête de renouveau. Faisant face, sous l’autorité de l’exécutif, à la crise sanitaire, il a œuvré pour maintenir l’activité des services publics municipaux indispensables aux Marseillaises et Marseillais ».

La réforme de l’institution se poursuit

Pour le maire, l’ancien DGS de Lyon, puis de la communauté urbaine du Grand Lyon a « profondément renouvelé l’équipe de direction et préparé une évolution de l’organisation municipale vers plus de simplicité, d’efficience, de proximité avec les usagers, en cohérence avec le projet politique de la nouvelle municipalité. Cette évolution s’est accompagnée d’un dialogue social approfondi avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives et sera soumise au conseil municipal du vendredi 9 juillet ».

En début d’année, Benoît Payan annonçait une profonde réforme des services de la Ville, avec, entre autres, la diminution du nombre de Directions générales adjointes (DGA) pour passer de 14 avec une organisation en “silo” à 7 avec un fonctionnement plus transversal.

A lire aussi

, Le directeur général des services de Marseille, Benoît Quignon, quitte ses fonctions, Made in Marseille
Pour Marseille, Benoît Payan souhaite « un service public ouvert tous les jours jusqu’à 20h »

Six DGA sur sept sont déjà en poste et opérationnels et entreront officiellement dans leurs fonctions à l’issue du conseil municipal de vendredi. « Cette reprise en main de l’appareil administratif municipal nécessitait toute notre attention, expliquait il y a quelques jours Joël Canicave, président du groupe du Printemps marseillais. Maintenant, nous sommes à l’étage en dessous, c’est-à-dire plus sur les directions générales mais sur les directions ».

Pour rendre l’administration « plus opérationnelle et plus cohérente, la volonté est également de travailler à l’optimisation des directions pour passer de 90 à 35-40, poursuit l’adjoint aux finances. Par exemple, en ce qui me concerne, il y a une direction des finances, de la dette, de la TVA… On va regrouper tout ça sous une direction financière ». La dernière étape concernera les services de la Ville. Si les appels à candidatures en interne s’avèrent infructueux, ils seront ouverts en externe, avec l’ambition d’une mise en place des directions fin septembre.

Dans les prochaines semaines, Benoît Quignon continuera de travailler aux côtés du Maire de Marseille afin d’assurer la transition dans les meilleures conditions et justement dessiner l’évolution du cadre institutionnel de la Ville de Marseille.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !