La crise sanitaire aurait-elle fait prendre conscience aux professionnels du potentiel de Marseille ? C’est en tout cas ce que semble démontrer le baromètre publié par LinkedIn concernant leur mobilité géographique. Marseille arrive au 1er rang des villes où migrent ces nouveaux arrivants.

Marseille serait-elle devenue le nouvel Eldorado professionnel en France ? D’après le dernier baromètre de l’Emploi publié par le réseau social LinkedIn, la cité phocéenne ferait désormais partie des villes les plus cotées dans le monde entrepreneurial (8,2% de nouveaux arrivants), devant Rennes (7,8%) et Montpellier (7,2%).

Après une crise sanitaire qui a affecté de nombreux corps de métiers et l’organisation toute entière de certains pôles d’activités, l’heure est au bilan. Pour beaucoup, les confinements successifs auront été le moyen d’envisager d’autres trains de vie et de repenser leur cadre d’activité. En démontre le baromètre concernant la mobilité géographique des professionnels : selon cette enquête, les départ de Paris se seraient accélérés alors que les métropoles méditerranéennes et les villes “provinciales” auraient gagné en attractivité.

, Marseille en tête des villes françaises où s’installent les professionnels, Made in Marseille

En septembre 2020, un pic de déménagement de l’ordre de +126% comparé à l’année précédente a été étudié. Une tendance confirmée en début d’année.

Un exode parisien

Dans le top 3 des villes dont partent les professionnels, Paris obtient le 1er rang national (-17,6%), devant Toulouse (-16%) et Strasbourg (-8,7%). Difficultés à se loger, manque d’espaces extérieurs, essor du télétravail… Les départs professionnels sont liés à diverses raisons, toutes accentuées depuis mars 2020.

Et le constat est partagé par les professionnels de l’immobilier local qui perçoivent ces transitions depuis maintenant plusieurs mois. « Il y a eu un véritable exode, un flux migratoire vers les capitales régionales, surtout quand elles promettent un cadre de vie agréable comme c’est le cas à Marseille, nous informait Guillaume Pellegrin, fondateur de Newton Offices et président du Club immobilier Provence. L’image de la ville a changé, en bien, et a souligné cette envie d’avoir accès à une autre qualité de vie. En tant qu’employeur je le vois : L’an dernier, on a recruté une dizaine de personnes et la plupart viennent d’Île-de-France. Pas parce qu’ils ont un pied-à-terre, mais par choix de la ville ».

Profil-type : Parisien, trentenaire

Quel est le portrait-robot des professionnels qui ont changé de vie cette année? Ces derniers sont plutôt Parisiens, donc, notamment grâce au télétravail. Ils sont aussi trentenaires. Au mois de mai, les professionnels de moins de 30 ans ont ainsi été plus susceptibles, à 51%, de modifier leur ville sur leur profil que le reste des membres, toujours selon nos données. En effet, cette tranche d’âge présente moins d’attaches avec son lieu de vie, qu’il s’agisse d’un CDI ou de l’école des enfants.

Selon le baromètre, les membres travaillant dans le secteur du retail (grande distribution, commerce de détail…) étaient 16% plus nombreux à avoir opté pour une nouvelle ville parmi les plus attractives la première année du Covid, si l’on compare avec l’année précédente. Le dynamisme de la grande distribution pendant la crise sanitaire peut expliquer cette tendance. Parmi les autres secteurs ayant observé une mobilité accrue : l’éducation (+10%), le tourisme (+8,3%) et les médias-communication (+3,7%).

Des implantations dues à l’exonération de la CFE ?

Cette attractivité pourrait aussi s’expliquer par le vote de la Métropole Aix-Marseille-Provence, le 18 février dernier, concernant un nouveau dispositif d’exonération de la cotisation foncière des entreprises (CFE). En d’autres termes, afin de favoriser la relance du territoire, la loi de finances de l’État permet aux collectivités locales d’exonérer la cotisation foncière des entreprises dans le cadre d’une création ou d’une extension d’établissement.

Cette mesure d’une durée de 3 ans a pour objectif de faciliter l’implantation de nouvelles sociétés sur le territoire Aix-Marseille Provence. Conséquence pour la métropole marseillaise : les prix de l’immobilier continuent de flamber mais de nouvelles opportunités professionnelles seraient-elles en passe d’émerger ?

Retrouvez notre reportage sur les prix de l’immobilier

, Marseille en tête des villes françaises où s’installent les professionnels, Made in Marseille
Décryptage : Les tendances du marché immobilier à Marseille et en Provence
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !