Vous avez sans doute entendu parlé de la bactérie qui tue les oliviers dans le Sud de la France. Son nom n’est pas le plus facile à retenir : Xylella fastidiosa, mais la nouvelle fait plaisir à lire. L’Europe vient de débloquer plusieurs millions d’euros pour la recherche scientifique afin de faire disparaitre cette bactérie.

La Commission européenne s’est engagée en novembre à mobiliser des fonds pour stimuler la recherche sur Xylella fastidiosa, une bactérie pathogène identifiée sur des oliviers et d’autres plantes dans le sud de l’Italie, ainsi que sur ​​des plantes ornementales dans le sud de la France et la Corse, et aperçue pour la première fois aux portes de Marseille il y a quelques semaines.

Europe, [Bactérie] L’Europe débloque plusieurs millions pour sauver nos oliviers !, Made in Marseille

L’idée vient d’Annette Schneegans, qui travaille à la Direction générale Agriculture et développement rural de la Commission européenne. Elle a encouragé les participants à solliciter des subventions pouvant se monter à 7 millions d’euros pour réaliser des travaux de recherche qui permettraient d’accroître les connaissances sur cet organisme nuisible dangereux pour les plantes.

C’est semble-t-il la première étape vers un partage accru et une coordination renforcée de la recherche et des données relatives à Xylella fastidiosa dans l’Union européenne et au-delà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !