Les forestiers-sapeurs jouent un rôle essentiel chaque année dans la lutte contre les feux de forêts dans les Bouches-du-Rhône. Reportage vidéo.

Avec 180 000 hectares de massifs forestiers, le département des Bouches-du-Rhône est le territoire de France le plus exposé au risque d’incendie, « car nous sommes dans l’axe du Mistral, très sec et très chaud », explique Philippe Lamine, chef du service des forestiers-sapeurs du département.

Au front, aux côtés des sapeurs-pompiers dans la lutte contre les feux de forêts, les forestiers-sapeurs sont à pied d’œuvre toute l’année dans le département, mais particulièrement durant la saison estivale, où les risques de feux sont les plus grands.

Durant cette période, une soixantaine de patrouilles sillonnent les collines quotidiennement avec leur pick-up jaune, et leurs 200 à 300 litres d’eau qui permettent de tenir environ 10 minutes en cas de départ de feux avant l’arrivée des sapeurs-pompiers.

Six unités de forestiers-sapeurs sont déployés dans le département à Aubagne, Lambesc, Peyrolles, Peynier, Saint-Rémy de Provence et Chateauneuf-les-Martigues.

Focus sur les missions méconnues de ces patrouilles, passionnés de forêt.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !