La Ville de Marseille relance un appel à manifestation d’intérêt pour l’installation d’une grande roue durant un an à Marseille. Le conseiller municipal délégué à l’espace public, Roland Cazzola, espère la voir revenir sur le Vieux-Port pour les fêtes de fin d’année, mais devra convaincre le maire qui s’y était opposé par le passé.

Elle fait partie des équipements qui rythment la vie des Marseillais et des touristes à longueur d’année. La grande roue de Marseille transitait autrefois de l’Escale Borély (8e) à l’Esplanade du J4 (2e), en passant par le quai de la Fraternité du Vieux-Port (1er). Mais voilà plus d’un an qu’elle n’a pas bougé de son emplacement du littoral sud.

L’an dernier, l’adjoint à la tranquillité publique, à la prévention et à la sécurité, Yannick Ohanessian, nous indiquait : « La grande roue restera à l’Escale Borély pour cette fin d’année et les suivantes. C’est un choix qui n’a pas été pris uniquement en rapport à l’épidémie, mais bien pour des raisons adjacentes. Elle aura donc désormais deux emplacements, suivant les saisons : à Borély et au Mucem ».

Vers un retour au Vieux-Port ?

Le sujet revient pourtant sur la table. La Ville de Marseille lance un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour « l’installation d’une grande roue panoramique de dernière génération, avec ouverture 7 jours sur 7 […] d’une capacité de 200 places minimum » qui occupera le domaine public du 1er juillet 2021 au 30 juin 2022. « L’autorisation d’occupation temporaire de l’actuelle grande roue est arrivée à expiration », explique Roland Cazzola, conseiller municipal délégué à l’espace public, pour justifier le nouvel AMI. Toutefois, l’exploitant actuel pourra candidater à sa succession car « sa grande roue correspond aux critères ».

Jusqu’ici, les conditions de présence d’une grande roue à Marseille semblent rester les mêmes. Mais, si l’emplacement du J4 est écarté, l’élu en charge de l’espace public souhaite la voir revenir sur le Vieux-Port durant deux mois autour des fêtes de fin d’année, comme c’était le cas jusqu’en 2019.

« Je trouve ça pas mal sur un site emblématique comme le Vieux-Port », confie-t-il. « Comme à Paris au Trocadéro, à Lyon sur la place Bellecour, ou à Londres face aux Maisons du Parlement et à Big Ben ».

À relire : 

, La grande roue repart pour un tour à Marseille, et pourrait revenir sur le Vieux-Port, Made in Marseille
Le Vieux-Port n’accueillera plus la grande roue pour les fêtes de fin d’année

Benoît Payan est contre : « ma mission, c’est de le convaincre »

Mais, tout comme Yannick Ohanessian, le maire de Marseille, Benoît Payan, n’est pas du même avis. Il s’était d’ailleurs vivement opposé à son installation sur le quai de la fraternité lorsqu’il était dans l’opposition municipale, considérant que ce « manège de foire n’est pas à sa place sur un site exceptionnel comme le Vieux-Port ».

Pas de quoi décourager Roland Cazzola : « ma mission, c’est de le convaincre », lance-t-il. Avec quels arguments ? Au-delà des exemples d’autres villes précédemment cités, il met en avant « le supplément d’attractivité apporté par la grande roue sur le Vieux-Port ».

Une attractivité bienvenue selon lui pour les commerçants du centre-ville après cette année difficile. « Notamment ceux des marchés de Noël et des santons sur les quais. Il y a beaucoup de manifestations à cette époque de l’année. Et avec les mises en lumière, je pense que la grande roue serait un plus ».

Convaincra-t-il le maire de Marseille ? « Si ce n’est pas le cas, elle restera à l’Escale Borély », conclut le conseiller municipal délégué à l’espace public.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !