Et si vous deveniez chef pâtissier le temps d’une partie de jeu de société ? À Aix, la maison d’édition familiale Victoire a créé BabaOrum, un jeu où les participants s’exportent à l’étranger pour partager le savoir-faire pâtissier français. L’objectif : devenir la crème de la crème. Le jeu est disponible en précommande sur Ulule jusqu’au 20 juin.

Les Aixois Thomas Niesor, Marianne Planchais, Sophie Planchais et le Cannois Loïc Ginet ont créé “BabaOrum, le Choc des Chefs !” Un jeu de société alliant culture et stratégie pour une immersion dans l’univers de la pâtisserie.

« L’idée est née en famille lors d’un repas d’anniversaire avec ma compagne Sophie, sa sœur Marianne et mon cousin Loïc. On joue beaucoup aux jeux de société et on s’intéresse tous à la pâtisserie. Mon père était chef cuisinier et pâtissier donc je suis tombé dedans quand j’étais petit. Et, avec la situation sanitaire actuelle, je m’y suis vraiment remis », nous raconte Thomas Niesor.

Ainsi, le quatuor a lancé sa propre maison d’édition, Victoire, basée à Châteauneuf-les-Martigues afin de lancer son jeu. « On voulait garantir une fabrication 100 % française, ce qui est très rare dans les jeux de société », précise-t-il.

, Entrez dans la peau d’un chef pâtissier avec le jeu de société aixois BabaOrum, Made in Marseille

« Devenir la nouvelle référence en matière de pâtisserie »

BabaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisseries mais aussi au grand public. Il se joue de 2 à 8 joueurs, de 9 à 99 ans. Durant la partie, les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France partant s’installer à l’étranger. « L’histoire est justement inspirée des parents de Loïc qui sont partis à Miami pour y ouvrir une boulangerie », précise Thomas.

Tout en confectionnant des pâtisseries traditionnelles avec leurs cartes, l’objectif des participants est de « devenir la nouvelle référence en matière de pâtisserie ». Ils peuvent également atteindre plus rapidement leur objectif en répondant à des questions sur le thème. Au total, le jeu en contient 400, dont 100 dédiées aux plus jeunes.

L’objectif du jeu est de mettre en avant le savoir-faire français de la “Haute Pâtisserie”. Ils ont d’ailleurs fait appel au pâtissier professionnel Clément Maineult pour les aider à « valider l’esprit du jeu. Ça s’est fait sur les réseaux sociaux, un peu par hasard. On l’a suivi et il a trouvé l’idée du jeu intéressante et originale. Il a tout de suite adhéré au projet », nous raconte Thomas.

D’autres personnalités du monde de la pâtisserie suivent également le projet, comme certains participants de l’émission “Le Meilleur Pâtissier”.

, Entrez dans la peau d’un chef pâtissier avec le jeu de société aixois BabaOrum, Made in Marseille

Disponible en précommande jusqu’au 20 juin

Depuis le début du mois de mai, le jeu est en précommande sur la plateforme Ulule. « La campagne se clôture le 20 juin et nous sommes déjà à 75% de notre objectif de 300 précommandes. Donc nous sommes assez confiants », explique Thomas. Les jeux seront ensuite produits au mois de novembre pour être livrés début décembre 2021.

Lorsque la campagne Ulule sera terminée, les créateurs lanceront également un site internet pour commander directement le jeu. « L’idéal serait de pouvoir le vendre en magasin d’ici la fin de l’année. Ce week-end, on sera d’ailleurs au magasin Zôdio, à Plan de Campagne, pour présenter le jeu aux clients », continue-t-il.

Dès 2022, le quatuor prévoit de lancer une version en anglais « car il y a une forte demande et c’est aussi l’esprit du jeu d’exporter le savoir-faire français à l’étranger », ajoute le co-créateur. Une extension de la version française est également dans les tuyaux pour le début d’année prochaine.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !