Reportés deux fois, les concerts-tests au Dôme de Marseille sont « envisagés » les 29 mai et 5 juin. Ils devaient tester scientifiquement un protocole sanitaire pour les spectacles en vue de la saison estivale, mais les résultats ne sont pas attendus avant la fin de l’été. Sous réserve que le gouvernement valide les nouvelles dates de l’expérience.

« Les mesures de prévention mises en place, à l’occasion d’un concert, permettent-elles d’avoir un risque de contamination aux virus respiratoires identique à celui auquel la population est exposée dans la vie quotidienne ? » C’est la question à laquelle doivent répondre les scientifiques de l’Inserm, lors de deux concerts-tests « envisagés » les samedis 29 mai et 5 juin matin, au Dôme de Marseille.

Mais les dates sont toujours « en attente de validation par le ministère », explique Vincent Estornel. Le ministre de la Santé et la ministre de la Culture devaient approuver l’étude. Une attente qui commence à peser pour ce médecin urgentiste spécialisé dans la médicalisation de grands événements. Il est membre du collectif marseillais d’acteurs de l’événementiel Do3me, à l’initiative du projet. En effet, l’expérience est dans les tuyaux depuis janvier 2021, prévue initialement en février, puis fin mars, et désormais fin mai, sous réserve d’autorisation gouvernementale.

Les résultats attendus après la saison estivale

« Plus c’est tard, moins ça n’a d’intérêt », poursuit-il. Car les acteurs de l’événementiel souhaitaient pouvoir s’appuyer sur des résultats scientifiques pour programmer la saison estivale dans un cadre sanitaire bien défini. Mais les conclusions de l’étude arriveront certainement après la bataille, même si le gouvernement autorise la tenue des concerts fin mai. « Car il faudra attendre jusqu’à deux mois pour que les scientifiques publient leurs résultats », estime Vincent Estornel.

Soit fin août, après les temps forts des festivals et autres grands événements de l’été. Ces derniers s’en tiendront donc aux modalités énoncées par Roselyne Bachelot pour pouvoir débuter les festivités à partir du 1er juillet.

À lire aussi

, Prévus fin mai, les concerts-tests au Dôme attendent toujours le feu vert de l’État, Made in Marseille
Les festivals et concerts en plein air et “debout” autorisés avec jauge limitée dès le 1er juillet

Autre question en suspens, bien que secondaire, quels artistes les 2 200 étudiants “cobayes” auront le privilège de voir sur scène après une disette historique de concert ? Si on sait déjà que le groupe IAM sera de la partie, « 4 ou 5 artistes sont prévus pour chaque concert », précise le médecin. « Des artistes locaux d’envergure nationale ou internationale. Mais ils ne peuvent pas s’engager si on n’a pas de date sûre. L’attente de validation du ministère joue aussi là-dessus », rappelle Vincent Estornel, qui reste tout de même confiant sur la tenue des concerts fin mai.

Et aussi

, Prévus fin mai, les concerts-tests au Dôme attendent toujours le feu vert de l’État, Made in Marseille
Le groupe IAM sera à l’affiche du concert-test au Dôme de Marseille
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !