Carcasses de véhicules, cannettes de soda… La marque marseillaise Tempo Watches crée des montres fabriquées à partir d’acier recyclé. La première collection Biowatch est disponible en précommande dès aujourd’hui, en édition limitée.

La marque marseillaise Tempo Watches lance la collection de montres Biowatch, fabriquées à partir de matériaux recyclés et recyclables. « Je suis passionné d’horlogerie depuis toujours. Avec tout ce qui s’est passé ces derniers temps, j’avais à cœur de faire quelque chose pour la planète », nous explique Yacoub Keita, fondateur de Tempo Watches.

Afin de limiter le gaspillage et la pollution en créant de nouvelles matières, Tempo Watches prend le parti de la revalorisation de déchets. Carcasses de véhicules, cannettes de soda… les montres sont ainsi fabriquées à partir d’acier en fin de vie. « Leur transformation permettrait d’économiser 74% d’énergie et de diminuer de 58% les émissions de carbone par rapport à la fabrication à partir de matière vierge. Et les matériaux utilisés sont réutilisables à l’infini », ajoute-t-il.

, La marque marseillaise Tempo Watches crée des montres à partir d’acier recyclé, Made in Marseille
© Tempo Watches

Une montre qui fonctionne à l’énergie de son porteur

« Dans notre recherche de fabricant, on a essuyé pas mal de refus car le processus est long et parfois décourageant. Mais on a fini par trouver Miyota, basé au Japon, qui s’aligne parfaitement avec nos valeurs et qui a travaillé avec nous sur la première collection », continue le fondateur.

La particularité de Miyota est qu’il n’utilise pas de piles pour faire fonctionner ses montres, seulement l’énergie de son porteur : le mouvement Miyota cal.9015 offre en effet 42 heures de réserve de marche. C’est-à-dire que, si la montre est retirée pour la nuit et remise le lendemain, elle donnera toujours l’heure exacte. Si au bout de 42 heures elle n’a toujours pas été portée, elle s’arrêtera de fonctionner afin de ne pas polluer l’environnement.

« Pour la petite histoire, c’est avec ce système que sont nées les montres. Après, il y a eu l’explosion du quartz, ce qui a amené les montres avec piles. Comme quoi, nous revenons toujours aux anciennes méthodes », ajoute Yacoub. Et pour garantir la résistance de ses modèles, la marque utilise du verre saphir, « le deuxième composant le plus dur après le diamant, quasiment inrayable ».

, La marque marseillaise Tempo Watches crée des montres à partir d’acier recyclé, Made in Marseille
Les fondateurs, Yacoub Keita et Ange Kacou © Tempo Watches

3 000 pièces en édition limitée

Limitée à 3 000 pièces, la collection de montres Biowatch est disponible en précommande sur la plateforme Ulule dès aujourd’hui. Elle propose deux modèles avec trois coloris chacun : la première, pour homme, est disponible en noir, gris et bleu. La deuxième pour femme propose du noir, gris et rose.

Et la marque travaille déjà sur sa prochaine collection, prévue pour l’année prochaine. « Nous sommes en train d’étudier de nouvelles matières, comme le cuir végétal, très à la mode en ce moment. Nous cherchons des matériaux qui plaisent mais qui s’inscrivent dans notre ADN éco-responsable », précise-t-il.

À partir d’un tirage au sort, il sera d’ailleurs donné la possibilité aux acheteurs de la première collection de participer à la création de la deuxième. Et d’ici là, Yacoub espère que les Biowatches auront réussi à attirer l’œil d’un fabricant européen afin de s’inscrire encore davantage dans l’ADN de la marque.

À lire aussi

, La marque marseillaise Tempo Watches crée des montres à partir d’acier recyclé, Made in Marseille
Avec ses montres, la marque marseillaise Café Noir vous fait remonter le temps
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !