La Métropole Aix-Marseille-Provence a voté le lancement de la concertation préalable à la création d’une ligne de Bus à haut niveau de service (BHNS) à Marseille, entre Gèze (15e) et la Fourragère (12e). Un projet estimé à 31 millions d’euros pour une mise en service à l’horizon 2024.

108 rapports étaient à l’ordre du jour du conseil de la Métropole qui s’est tenu cette après-midi, par visio-conférence. Les élus devaient entre autres se prononcer sur le contrat métropolitain pour la relance du territoire. Parmi les projets, la création d’une ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) entre la station de métro Capitaine Gèze (15e), terminus de la ligne 2 du métro, et celle de la Fourragère (12e), terminus de la ligne 1. « Elle assure ainsi la liaison directe entre les quartiers périphériques, dits prioritaires, évitant ainsi le centre-ville et permet la connexion entre les principaux axes structurants », estime la collectivité.

Les élus ont approuvé, ce jour, le lancement de la concertation préalable à la réalisation de ce BHNS B4 et de ces 16 stations.

Estimée à 31 millions d’euros pour une mise en service à l’horizon 2024, la ligne traversera les 12e, 13e, 14e et 15e arrondissements, soit les quartiers Gèze, Campagne Larousse, Fontvert, Picon, Busserine, Saint-Jérôme, Malpassé, Frais vallon et la Fourragère sur 8 kilomètres ; avec la création de 16 stations.

L’opération prévoit également l’aménagement d’espaces de circulation “doux” sur le tracé de la ligne : pistes cyclables pour un montant de 500 000 euros, parkings pour vélos, voies piétonnes et larges espaces apaisés, la plantation de 250 arbres le long de la ligne. ; la création des équipements (signalétique, feux…) ainsi que le réaménagement du pôle d’échanges La Fourragère.

Ces aménagements doivent permettre de lutter contre les îlots de chaleur et contribueront à améliorer la qualité de l’air.

Un départ toutes les six minutes en heure de pointe

Ce nouveau mode de transport « plus efficace », selon la collectivité, devrait permettre à plus de 150 000 habitants de relier Nord et l’Est de la ville, en 20 minutes, avec un départ toutes les six minutes en heure de pointe. La ligne de BHNS 4 a vocation à devenir l’une des lignes les plus empruntées du réseau de transport en commun avec environ 25 000 usagers par jour.

Elle devrait résorber le flux de circulation puisque le BHNS doit circuler sur des plages horaires plus étendues, de 5h30 à 0h30. Le BHNS fait partie des projets inscrits à l’Agenda de la mobilité métropolitaine [un investissement de près de 7 milliards d’euros, dont 3 prévus d’ici à 2025, ndlr], prévoyant la création d’un grand itinéraire de contournement de Marseille en transport collectif à haut niveau de service. La réalisation du BHNS4 et des pistes cyclables est inscrite dans les projets présentés à l’Etat dans le cadre du Plan de relance.

Si les élus du groupe “Pour une métropole du bien commun”, créé par les élus de la majorité municipale marseillaise, n’ont pas pris part au vote sur le contrat de relance métropolitaine, ils ont voté favorablement ce rapport.

A lire aussi

, La Métropole acte la concertation pour le projet de BHNS entre Gèze et la Fourragère, Made in Marseille
Plan de relance : 2,3 milliards d’euros pour les projets de transports de la Métropole
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !