La Cité scolaire internationale de Marseille devrait voir le jour en 2024 dans le quartier d’Arenc pour un montant global de 100 millions d’euros. Vendredi 5 février, le groupement d’architectes en charge du projet a été désigné. Autour de l’entreprise Bouygues, Rudy Ricciotti et Roland Carta seront à la manoeuvre.

Les deux architectes se connaissent bien, ils n’en sont pas à leur coup d’essai à Marseille. L’un a imaginé le Mucem, sa résille en béton et ses passerelles connectant le J4 au Panier, l’autre a réinventé l’historique fort Saint-Jean en continuité du musée le plus visité de Marseille. Ils sont aussi à l’origine de nombreuses autres réalisations sur le territoire, comme le musée d’Histoire du Centre Bourse, la Poste Colbert ou le pôle d’échanges Capitaine Gèze pour Roland Carta, le Pavillon Noir et la SMAC à Aix-en-Provence ou le paquebot de logements sociaux entre Saint-Charles et la Joliette, pour Rudy Ricciotti.

2100 élèves de l’école élémentaire au lycée

La Cité scolaire internationale de Marseille accueillera près de 2 100 élèves de l’école élémentaire à la terminale. Avec 300 à 400 élèves en élémentaire, 700 collégiens et entre 900 et 1 000 lycéens, l’établissement devrait être ouvert aux enfants du secteur. Elle sera livrée en 2024, à quelques encablures de la tour CMA CGM, à côté du Dock des Suds.

L’établissement regroupera école élémentaire, collège et lycée, gymnase et internat, en mettant l’accent sur l’apprentissage des langues étrangères. Initialement annoncé pour la rentrée scolaire de septembre 2022, le projet a pris du retard, et devrait ouvrir ses portes à la rentrée de septembre 2024.

« L’ensemble des partenaires publics, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Département des Bouches-du-Rhône, la Ville de Marseille et l’Académie Aix-Marseille, entendent ainsi doter le territoire métropolitain et régional d’un atout innovant en matière d’échanges internationaux, de qualifications professionnelles et d’attractivité culturelle » annonce la Région.

Le groupement d’entreprises désigné le 5 février aura la lourde tâche d’apporter des solutions de construction et d’aménagement durables et pérennes, d’apporter une qualité de vie des espaces tant intérieurs qu’extérieurs, de mettre en valeur le site avec une approche bioclimatique homogène. Il se compose de l’entreprise Bouygues (mandataire), couplée à l’agence d’architectes Carta et Associés, l’Agence Rudy Ricciotti, Lamoureux & Ricciotti Ingénierie, G2I, BG Ingénieurs conseils, STOA, AC2R, SUR&TIS, Indigo, Gamba et R2M, qui ont remporté l’appel d’offres face aux groupements Eiffage construction avec les agences Architecture Studio et Tangram architectes, et Vinci Construction avec Corinne Vezzoni.

Les visuels du projet n’ont pas encore été dévoilés.

Bouton retour en haut de la page

Ne ratez rien de l'actualité
marseillaise avec notre
newsletter gratuite.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine
les meilleurs articles de Made in Marseille