Mardi 26 janvier, la Clef Verte a été décernée à 9 hôtels marseillais en 2021. Reconnue dans le monde comme le premier écolabel hôtelier, cette distinction décore les établissements qui suivent une démarche éco-responsable. Marseille est cette année la ville la plus dotée de France en termes de nouveaux lauréats.

Sensibilisation à l’environnement et formation des employés, gestion des eaux, des déchets, cadre de vie… Tels sont certains critères de la liste pour prétendre à l’obtention de la Clef Verte. Ce label reconnu à l’international récompense les établissements pour la politique environnementale qu’ils mènent.

Et l’année 2021 commence bien pour le secteur touristique marseillais, puisque la cité phocéenne se retrouve en haut de la liste des villes françaises les plus décorées en clés vertes pour cette nouvelle édition. Mardi 26 janvier, le label a été décerné à 9 hôtels : Nhow Palm beach, Carré Vieux-Port, le Ryad Boutique hôtel, la Résidence du Vieux-Port, Hôtel 96, Intercontinental, Best western plus la Joliette, Terminus saint Charles et le C2.

Ils rejoignent donc le Radisson Blu, l’hôtel Bellevue et deux auberges de jeunesse des 8e et 12e arrondissements. Une distinction qui était attendue par les professionnels en lice, après un retard de nomination dû à la crise sanitaire. « C’est une période complexe pour l’ensemble des professionnels de tourisme, l’obtention de ce label récompense des efforts en interne, car il touche tous les départements de l’hôtel, du service de chambre à la cuisine en passant par l’accueil, nous indique Florent Kohler, responsable des ventes des groupes de l’Intercontinental, en charge du dossier candidat. Cela motive les équipes dans cette voie car il faut perdurer pour garder le label. Nous sommes fiers de faire partie de cette émulsion, des acteurs qui donnent à Marseille l’image d’une ville verte. Cela devient primordial pour nos clients et l’ensemble des professionnels du territoire, tout le monde en bénéficie ».

Marseille : destination verte

La Clef Verte est le premier éco-label hôtelier reconnu dans le monde « green key », et concerne 2 700 établissements dans 56 pays. Et l’intérêt pour celui-ci est bien marqué : l’une des doléances du Comité des Jeux Olympiques, qu’accueillera Marseille en 2024, était que les hôtels partenaires aient obtenu ce label. Le processus a par ailleurs été accéléré par la tenue du congrès IUCN, reporté à septembre 2021.

Une première satisfaction complétée par de nombreux autres projets sur le territoire. Pour Marc Thépot, Président de l’Office métropolitain de tourisme et des congrès, « l’objectif est de labelliser 60 établissements d’ici 2024. On sait maintenant que les notions d’hébergement attractif et de tourisme durable sont extrêmement importantes, que ce soit pour le territoire comme pour les touristes. Et cela s’est renforcé pendant le confinement : nous recherchons un tourisme qui a du sens, qui ne ressemble plus à celui d’autrefois. Cette thématique environnementale, à travers le label dont bénéficient aujourd’hui 9 nouveaux lauréats à Marseille, est fédératrice. Nous avons réfléchi pour en faire une destination de choix, citoyenne, engagée, en lançant des offres spécifiques dès cet été ».

, 9 hôtels marseillais labellisés pour leur démarche éco-responsable, Made in Marseille

En effet, depuis le 1er février, l’Office métropolitain de tourisme et des congrès de Marseille s’est lancé dans un processus de certification ISO 20 121. Cette norme dédiée au secteur événementiel a un objectif d’éco-responsabilité et de limitation de l’empreinte carbone. La certification serait prévue pour l’été 2021.

D’autre part, l’un des objectifs visés est de faire entrer Marseille dans le GDS Index, classement international de bonnes pratiques environnementales dans le secteur du tourisme d’affaires sur le périmètre d’une destination. La construction de parcours touristiques raisonnés aussi envisagée pour mettre en avant le cadre de vie local. Enfin, des actions citoyennes devraient être proposées tout au long de l’année aux partenaires touristiques mais aussi aux touristes de passage, telles que des sensibilisations environnementales avec le nettoyage de plusieurs sites.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !