Suite à la fermeture des grands centres commerciaux, un restaurateur marseillais a décidé d’accueillir dans ses locaux inoccupés l’enseigne “ÔBarbier”, installée au centre de La Valentine. Contrainte de fermer ses portes, elle peut finalement continuer à accueillir ses clients.

À 9h ce matin, l’équipe est déjà presque au complet pour accueillir ses clients de la journée. Ouverture dans une heure. Le temps de remettre en place le mobilier. Lundi, les professionnels du salon “ÔBarbier” se sont installés à la hâte dans le restaurant Carte Blanche dans le 13e arrondissement marseillais, « sur l’avenue des Poilus, précise Clément Establet, gérant du salon. C’est un signe ». Ironie du sort, certainement. Car, le 29 janvier, Jean Castex annonçait la fermeture des centres non-alimentaires de plus de 20 000 m2, laissant certains commerçants sans solution de repli pour exercer leur activité.

C’était le cas de “ÔBarbier”, basé dans le centre commercial de La Valentine (11e) depuis maintenant 3 ans. Alors que la franchise connaissait un beau rayonnement ces derniers temps, du jour au lendemain, l’enseigne a dû fermer ses portes comme les quelque 95 boutiques voisines. Un coup dur, qui a rapidement su trouver un remède provisoire par l’élan de solidarité d’un restaurateur. « Le gérant de La Carte Blanche est l’un de mes amis, revient Clément. Quand je lui ai parlé de notre situation, il a tout de suite accepté de nous laisser les locaux pour que nous puissions travailler. Pour lui, cela permet à l’enseigne de ne pas prendre la poussière, puisqu’il est fermé depuis plusieurs mois maintenant ».

Honorer tous les rendez-vous

Depuis hier, les 8 barbiers accueillent leurs clients comme à leur habitude, si ce n’est qu’une réorganisation a dû être envisagée afin de prévenir la clientèle. « Nous voulions surtout honorer tous nos rendez-vous. Bien sûr, certains clients ne sont pas venus parce qu’ils ont dû penser que nous arrêtions, mais dans l’ensemble, nous avons prévenu un maximum du changement de lieu, notamment par une campagne de SMS. J’ai aussi fait un transfert d’appel de notre poste fixe à mon portable pour pouvoir récupérer toutes les demandes quoiqu’il arrive ».

, Un restaurant marseillais accueille un barbier suite à la fermeture des centres commerciaux, Made in Marseille
Une réorganisation technique a été faite en une journée pour pouvoir accueillir la clientèle.

Côté technique, rallonges électriques et branchements ont été installés en début de semaine afin de pouvoir raccorder tous les équipements. « Ça a été une grosse journée de préparation lundi, confie le jeune homme, mais nous sommes arrivés à gérer la situation. Nous ne voulions pas subir les décisions du gouvernement, d’autant plus que nos confrères du centre-ville ont pu continuer normalement leur activité. Nos employés étaient déterminés à continuer et l’aide de ce restaurateur nous est précieuse ».

Une solidarité de mise en ces temps troublés, qui devrait d’ailleurs se répéter avec l’arrivée d’une esthéticienne du centre commercial. La mise en relation a été effectuée par Clément, grâce à qui cette dernière devrait prochainement s’installer dans les locaux attenants de l’emplacement des barbiers, et appartenant au même restaurateur.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !