Pour déployer la première phase de sa stratégie municipale de vaccination, la Ville de Marseille ouvre un centre de vaccination au sein de l’Hôtel de Ville, lundi 18 janvier. Il s’adresse en priorité aux personnes âgées de plus de 75 ans et aux volontaires, et vient renforcer des dispositifs existants.

La Mairie de Marseille transformée en centre de vaccination. Dès lundi, il sera possible de se faire vacciner contre la Covid-19 au sein de l’Hôtel de Ville. La municipalité, le Bataillon de marins-pompiers de Marseille, les services de santé de l’État, et l’AP-HM ont travaillé main dans la main pour permettre cette ouverture.

Le centre s’adresse dans un premier temps aux personnes les plus fragiles : les personnes âgées résidant en établissements, les personnes présentant des comorbidités, les personnes vulnérables, les personnels de santé âgés de plus de 50 ans ainsi que toutes les autres personnes âgées de plus de 75 ans.

Plusieurs centres de vaccinations à Marseille

La vaccination est sur rendez-vous et présentation d’une pièce d’identité et de la carte vitale. Reçues par un médecin qui recueillera leur consentement dans les meilleures conditions de sécurité et d’accueil, ces personnes auront la possibilité de se reposer 15 minutes avant de rentrer tranquillement à leur domicile.

Pour tous les résidents et personnes volontaires suivis par les structures municipales (résidences d’autonomie, CCAS, EHPAD), ​la Mairie de Marseille prend également en charge leur recensement et leur vaccination grâce à la mobilisation du Bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM).

En partenariat avec l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille (AP-HM), 6 centres de vaccination seront également ouverts dès lundi 18 janvier 2021 afin d’accueillir les personnels soignants identifiés par l’AP-HM et l’Agence Régionale de Santé (ARS) : 2 à l’hôpital de la Timone, 1 à l’IHU-Méditerranée infection, 1 à l’hôpital de la Conception, ​1 dans les hôpitaux Sud et 1 au sein des services de santé de la Ville de Marseille situés ​rue Astruc – 5e arrondissement, ce dernier ouvert aux personnels de santé prioritaire. « Ils répondront scrupuleusement aux recommandations des autorités de santé publique », indique la Mairie, par voie de communiqué.

Ils s’ajoutent au centre ouvert par le Département des Bouches-du-Rhône, au 2, rue Mazenod. Pour l’instant dédié aux soignants de plus de 50 ans, il devrait ce lundi recevoir les plus de 75 ans. Ils s’ajoutent au centre ouvert par le Département des Bouches-du-Rhône, au 2, rue Mazenod. Pour l’instant dédié aux soignants de plus de 50 ans, il devrait ce lundi recevoir les plus de 75 ans.

Un dispositif de vaccination plus large dans les prochains jours

L’Agence régionale de Santé accompagne cette démarche en fournissant les vaccins, que les équipes du BMPM stockent et livreront chaque jours aux structures. Les campagnes de dépistages et tests dans les eaux usées se poursuivent. ​« ​Marseille est prête à agir de façon exceptionnelle pour la santé des Marseillaises et des Marseillais. Je souhaite que nous puissions sortir au plus vite de cette crise pour la santé de tous mais aussi pour préserver nos commerces, nos emplois, notre vie sociale et culturelle, déclare Benoît Payan. Nous nous relevons les manches et nous demandons à l’État de faire de même et de fournir au plus vite les vaccins pour étendre cette campagne de vaccination au plus grand nombre. Tous ceux qui le souhaitent doivent pouvoir se faire vacciner dans les meilleurs délais. » 

La Ville de Marseille travaille « d’ores et déjà sur un dispositif de vaccination plus large, indique-t-elle, et se tient prête quand le gouvernement étendra la stratégie vaccinale à davantage de publics ». 

Quelque 52 centres seront ouverts dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, sept dans le Var, une dizaine dans les Bouches-du-Rhône. Vous pouvez depuis ce vendredi 15 janvier prendre rendez-vous sur le site sante.fr

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !