RisingSud, l’agence de développement économique de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, accompagne la croissance des entreprises régionales. Pour continuer à favoriser leur développement et rayonner à l’international, elle opte en ce début d’année pour l’élargissement de sa gouvernance en accueillant près de 60 nouveaux membres.

« Ensemble face à la crise ». Après une année 2020 perturbée sur le plan économique, le mot d’ordre est au rassemblement des forces. Un objectif que vise l’agence de développement économique de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, RisingSud, qui inscrit en début 2021 une nouvelle étape clé dans son parcours.

Créée en 2014 par la Région Sud avec pour partenaires la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Banque des Territoires et BPI France, elle annonce à présent « renforcer le relationnel sur le territoire » en élargissant son cercle d’acteurs, notamment auprès des métropoles Aix-Marseille-Provence, Toulon Provence Méditerranée et Nice Côte d’Azur, des départements, communautés d’agglomération et de communes, ou des entreprises comme Airbus ou la Cepac.

L’ambition est vivement marquée par Bernard Kleynhoff, conseiller régional et président de RisingSud. C’est aux côtés de Jean-François Royer, directeur général de l’agence, qu’il présentait officiellement ce mardi 12 janvier la feuille de route de la nouvelle gouvernance. Initialement au nombre de cinq, 64 adhérents sont désormais associés et devraient être rejoints par de nouvelles structures dans le courant de l’année. Lesquelles partagent un but commun : faire rayonner les entreprises régionales « pour travailler de la manière la plus efficace possible », souligne le président.

, RisingSud : Une nouvelle gouvernance pour renforcer l’attractivité économique régionale, Made in Marseille

Faire jouer l’intelligence collective

Pour ce faire, quatre commissions annuelles et une assemblée générale annuelles sont ouvertes aux membres, suivant des thématiques précises : accélérer la croissance des entreprises, développer les entreprises à l’international, déployer les projets structurants et attirer les entreprises et les talents.

Parmi les adhérents au projet, institutions, entreprises, aéroports, universités ou encore pôles de compétitivité garantiront la mise en oeuvre de missions en Région Sud, répartis dans 5 collèges.

, RisingSud : Une nouvelle gouvernance pour renforcer l’attractivité économique régionale, Made in Marseille

« Les quatre thématiques que nous allons suivre permettront de stimuler l’économie des entreprises grâce à des programmes d’accompagnement tels que Parcours Sud Industrie, une mise en réseau et un déploiement à l’international, détaille Jean-François Royer. Ensemble, nous allons travailler sur le renforcement de la visibilité des entreprises en valorisant leurs atouts ».

Un rayonnement à l’international

Développées avec l’écosystème régional et la Team France Export Région Sud, différentes actions sont d’ores et déjà envisagées pour permettre un rayonnement mondial des talents régionaux, notamment au cours de programmes spécifiques d’accompagnement, des événements professionnels internationaux et des alliances dans des destinations de niche (Californie, Canada).

Smart tech, des industries du futur, de la silver économie, secteur touristique… En soutien aux start-ups, TPE/PME et ETI, 1 milliard d’euros d’investissements seraient mobilisés afin de garantir la création de 50 000 emplois, mais aussi dans le but d’attirer pas moins de 500 nouvelles sociétés. Et leur garantir un impact à grande échelle.

Découvrir les dispositifs de l’agence.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !