Pour faire face aux difficultés croissantes des agriculteurs français qui peinent à être compétitifs avec les producteurs étrangers où la main d’oeuvre est moins chère, une start-up vient de lancer un site de crowdfunding nommé Miimosa. 

Le constat ? Un contexte économique compliqué pour les agriculteurs

Aujourd’hui, 40% des exploitants agricoles perçoivent un salaire inférieur au SMIC et 26% des ménages vivent sous le seuil de pauvreté. Malheureusement, cette fragilité sociale et financière des agriculteurs a conduit à une méfiance du secteur bancaire. En parallèle, depuis 2013 le financement participatif connaît un essor très fort en France. La rédaction de Made in Marseille y a d’ailleurs eu recours l’année passée pour faire vivre son média. Voilà comment l’idée est venue logiquement dans la tête des fondateurs de Miimosa.

crowdfunding, [Solidarité] Un nouveau site de crowdfunding pour soutenir les agriculteurs français, Made in Marseille

Comment ça marche ? Comment aider un agriculteur ?

Vous voulez donner un coup de main à un agriculteur ou découvrir les projets présentés ? Alors rendez-vous sur le site Miimosa ici !

Pour donner aux projets de la région marseillaise, rendez-vous sur le site. Il y en a trois actuellement dans les Bouches-du-Rhône.

A Martigues : Participez à la création d’une nouvelle chèvrerie pour offrir un nouveau départ à Joce et ses chèvres.

A Miramas : Marine et Damien ont besoin de vous pour maintenir leur exploitation viable en développant la race bovine Galloway.

A Saint-Mitre-les-Remparts : Aidez Louis et Christine à valoriser les plantes médicinales et aromatiques de France.

crowdfunding, [Solidarité] Un nouveau site de crowdfunding pour soutenir les agriculteurs français, Made in Marseille

Qu’est ce que je gagne en contre partie ?

Si vous aidez un agriculteur, en contre partie il vous offrira une “récompense” à hauteur de votre don. Et souvent bien évidemment, les cadeaux sont des productions des exploitants. Par exemple, de la charcuterie, du fromage, de l’huile ou du vinaigre, du miel, etc. En fonction de ce que produit l’agriculteur que vous avez choisi d’aider.

En moyenne, depuis l’ouverture du site, chaque contributeur donne une centaine d’euros à un projet. Le plus étonnant, c’est que le profil type d’un contributeur est plutôt un habitant de la ville, très attaché aux problèmes ruraux et à la mal-nutrition.

Le site a été lancé il y a un an, par un petit-fils d’agriculteur qui vient de recevoir le prix Google “moteur de réussite”. Une belle réussite donc, illustrée par un chiffre fort : Miimosa a déjà permis de collecter 500 000 euros d’aides pour les agriculteurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !