Dans un communiqué de Matignon, l’équipe du Premier ministre a fait savoir que la décision concernant l’ouverture des stations de ski serait prise dans les dix prochains jours, après avoir évalué l’évolution du virus sur le territoire. L’incertitude demeure donc pour les professionnels du tourisme en montagne.

Nous vous en parlions dans notre précédent reportage, les professionnels de tourisme en montagne sont toujours en proie à l’incertitude. Après cette nouvelle période de confinement et des chiffres en baisse concernant les cas liés à la Covid-19, l’espoir reste bien présent dans les stations de ski pour honorer la saison d’hiver 2020-2021. D’autant plus que la ministre du Travail, Elisabeth Borne, les incitait récemment à embaucher des salariés, quitte à recourir au chômage partiel.

Ce lundi, Matignon a indiqué que la décision d’ouvrir les stations de ski serait prise « dans les dix prochains jours ». Rien n’est pour le moment acté, et le choix sera fait en fonction de l’évolution de l’épidémie dans le pays. Mais également en fonction des annonces des pays frontaliers, la Suisse, l’Espage ou l’Italie ou l’Autriche. La Suisse a déjà ouvert son domaine skiable et l’Espagne a annoncé sa prochaine réouverture. Il s’agit d’éviter que les clients français aillent skier hors de nos frontières, pénalisant ainsi les stations françaises. L’attente est donc encore de mise avant de pouvoir profiter pleinement des joies de la glisse.

Selon BFMTV, l’exécutif planche sur 3 solutions. “La première est la poursuite de la fermeture sanitaire avec une indemnisation des professionnels afin de compenser le manque à gagner. La seconde est une réouverture aménagée avec une organisation de click and collect et la possibilités de prendre ses repas sur les terrasses, voire sur les pistes puisque les restaurants resteraient fermés. La troisième, enfin, serait une réouverture totale“.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !