Réélu à la présidence du Parc national des Calanques jusqu’en 2025, Didier Réault fait le point sur les défis à venir. Face à la surfréquentation du site protégé, il envisage une série de mesures fortes pour encadrer l’accès touristique et le sport nature. En projet également : deux “maisons du parc”, prévues pour 2022.

Il y a un mandat auquel Didier Réault ne déroge pas depuis 2013 : la présidence du Parc national des Calanques. Déjà réélu en mars 2019, la perte de son poste d’adjoint à la Ville de Marseille, et les mouvements au sein de la Métropole ont nécessité un nouveau scrutin. Seul candidat à sa succession, il vient d’être réélu au dernier conseil d’administration vendredi 6 novembre, jusqu’en 2025.

Alors que le premier parc national périurbain d’Europe, à la fois terrestre et marin, fête ses huit ans cette année, il revient sur les chantiers qu’il compte mener au fil de cette nouvelle mandature.

, Route des Goudes, VTT, surfréquentation… Les chantiers de Didier Réault pour le Parc des Calanques, Made in Marseille
À lire : Didier Réault réélu président du Parc national des Calanques

Interdiction des enceintes connectées dans le périmètre du Parc

Pour Didier Réault, « le cœur du problème, c’est la protection de la nature ». Une évidence, certes, qu’il convient de rappeler. À l’heure estivale, les Calanques deviennent le terrain de jeu des Provençaux et des Français. Avec la sortie du confinement et l’impossibilité de voyager à l’étranger, le Sud de la France a été pris d’assaut, et les calanques n’ont pas échappé à la vague touristique.

« Nous avons eu une fréquentation estivale débridée, avec des bonnes pratiques complètement oubliées ». L’espace naturel a pris des airs de station balnéaire touristique selon l’élu, « avec des comportements urbains qui n’ont pas lieu d’être ici. Des déchets jetés partout, ou de la musique en haut-parleur ». Il estime devoir rappeler la vocation du site « où l’on vient profiter de la musique de la nature, et pas l’inverse, en respectant la paisibilité de la faune ». Première mesure à venir donc : « l’interdiction des enceintes connectées dans le périmètre du Parc ».

L’utilisation de la carte postale touristique des calanques est également dans le viseur. Agences de tourisme, hôtellerie, société de loisirs… Didier Réault considère que « la communication sur les calanques doit se responsabiliser. En montrer moins, varier les lieux pour éviter les concentrations ». Les collectivités sont aussi concernées : « elles utilisent toujours les calanques pour illustrer une politique environnementale. Il faudrait changer un peu de logiciel ».

, Route des Goudes, VTT, surfréquentation… Les chantiers de Didier Réault pour le Parc des Calanques, Made in Marseille

Vers la fermeture de la route des Goudes

Avec sa situation géographique périurbaine, de nombreuses calanques sont très faciles d’accès, en voiture notamment. Ce qui explique en partie le phénomène de surfréquentation. « La nature, ça se mérite. L’accès immédiat aux calanques ne peut plus se faire en bagnole », lance sans détour le président du Parc.

Un chantier prioritaire selon lui : « le littoral sud de Marseille ». La route des Goudes donc, une des plus embouteillées de la ville l’été. Il compte réduire l’accès aux voitures « à partir de la Pointe-Rouge, au mieux, de la Madrague, au pire ». Une mesure qu’il lui faudra développer en coopération avec la Métropole Aix-Marseille-Provence et la Ville de Marseille, pour notamment « créer un sentier du littoral, des pistes cyclables et des transports en commun ». L’Agence d’urbanisme de l’agglomération marseillaise (Agam) étudie actuellement la question d’après l’élu.

, Route des Goudes, VTT, surfréquentation… Les chantiers de Didier Réault pour le Parc des Calanques, Made in Marseille

La pratique du VTT encadrée

« La pratique du sport en nature se développe de manière très importante », poursuit-il. Escalade, vélo, canoé, nautisme… Ces activités ont un impact sur terre, avec une dégradation de la flore, des sentiers et de leurs abords. Mais aussi en mer avec la pollution sonore, des mouillages qui abîment les herbiers de posidonie, et la pollution visuelle, « lorsque 30 ou 40 kayaks sont mouillés à 30 mètres de la plage d’En-Vau ».

« On remet en cause pas mal de pratiques qui doivent se moderniser. On est en train d’élaborer un schéma de pratique sportive de nature en calanques », explique Didier Réault. Une concertation avec les acteurs sportifs concernés devrait aboutir en 2021.

La pratique du VTT va particulièrement changer. « D’une part, on va autoriser les vélos sur les DFCI [voies de défense des forêts contre l’incendie, ndlr], notamment sur les terres communales marseillaises ». En effet, le président du Parc nous apprend que la Ville « interdit la pratique du VTT sur ses terres ». Ainsi, les cyclistes pourront désormais circuler librement « de Cassis à Marseilleveyre ». Mais en dehors de ces axes, la pratique du vélo sera « plus réglementée »*. L’impact et l’autorisation des vélos électriques dans le Parc seront également étudiés.

, Route des Goudes, VTT, surfréquentation… Les chantiers de Didier Réault pour le Parc des Calanques, Made in Marseille

 

Deux nouvelles “maisons du Parc” en 2022

Au-delà de la règlementation et des restrictions d’accès, le Parc national espère surtout agir sur les comportements pour préserver l’espace naturel. Sensibilisation, animations, présence accrue… Depuis déjà un an, l’institution met beaucoup d’énergie à créer son « schéma d’interprétation ».

Cela passe notamment par la création de “maisons du Parc”. Didier Réault préfère les appeler des « lieux d’accueil du Parc ». Après la rénovation du Sémaphore de Callelongue, avec des tableaux d’interprétation et des animations proposés au public, le Parc des Calanques a récemment pris ses quartiers dans le château de Port Miou. Une des portes d’entrée du massif naturel, côté Cassis, où les promeneurs trouveront un accueil, des conseils et des explications.


À lire aussi :
, Route des Goudes, VTT, surfréquentation… Les chantiers de Didier Réault pour le Parc des Calanques, Made in Marseille
Le Parc des Calanques prend ses quartiers dans le Château de Port Miou

Deux autres bâtiments connaîtront le même avenir. Du côté de la Ciotat, la Ville met à disposition de l’institution la villa Michel-Simon. La bâtisse de caractère où a vécu le célèbre acteur du siècle dernier est également une entrée du Parc, et sera doté d’un parking pour les visiteurs. « Il y a un gros chantier de rénovation à faire pour conserver l’esprit de l’artiste en proposant une thématique générale sur le Parc et un focus sur les particularités naturelles de la Ciotat ».

Le président du Parc espère la voir ouvrir « pour la saison 2022 », comme pour la Villa Marine au Frioul. Cette dernière, sur la crête menant à la calanque Saint-Estève, « doit apporter un regard sur les particularités naturelles et écologiques des petites îles en Méditerranée ».

, Route des Goudes, VTT, surfréquentation… Les chantiers de Didier Réault pour le Parc des Calanques, Made in Marseille
La Calanque Saint-Estève au Frioul

Des chantiers de taille sont donc à venir pour cette mandature. Il devra les mener avec un budget serré, et « un projet de loi des finances 2021 qui n’est pas reluisant pour nous ». Ce dernier ne laisse pas envisager l’augmentation de 2 à 3 postes espérés chaque année. « Nous avons 51 agents permanents, 69 étaient prévus à la création du Parc », affirme Didier Réault.

 

* mise à jour et précision : la réglementation des VTT hors des DFCI sera précisée à l’issue de la concertation.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !