Avec la plateforme “Du Marché au palier”, commandez chaque semaine des produits frais et de saison à prix abordables. Mise en place lors du premier confinement, cette initiative propose des fruits et légumes, des produits laitiers, de la viande ainsi que des plats préparés issus des producteurs de la région…

Après l’annonce de la fermeture des marchés en avril dernier, Chloé Fenech, boulangère et productrice marseillaise, a décidé de créer la boutique en ligne “Du Marché au palier”, en partenariat avec la monnaie locale et citoyenne la Roue : « Je me rappelle que de nombreux producteurs en difficulté m’ont contactée suite à la fermeture, ils étaient paniqués à l’idée de ne pas pouvoir écouler leurs stocks. De mon côté, je venais de devenir adhérente à la Roue et une des bénévoles m’a proposé d’utiliser leur plateforme  pour créer notre boutique en ligne et vendre nos produits », nous confie Chloé.

, Du Marché au palier : des produits locaux livrés chez vous à vélo, Made in Marseille
Panier de légumes de Claude Merle, de Villeneuve © Du Marché au Panier

Faciliter l’accès aux produits frais

L’objectif de cette initiative : faciliter l’accès des Marseillais aux produits frais durant le confinement et permettre aux producteurs locaux de vendre leurs stocks directement aux particuliers. Fruits, légumes, agrumes, pain, produits laitiers, charcuterie, viande, huile d’olive, plats cuisinés… “Du Marché au palier” propose des produits de qualité et de saison, respectant les règles d’hygiène et la chaîne du froid. Le tout en circuit court et à prix abordables afin de développer l’économie locale et encourager une consommation plus saine.
Les commandes s’effectuent sur le site jusqu’à dimanche, 20h, afin d’être livrées le mardi suivant. La société Agilenville s’occupe ensuite de la livraison, à vélo, pour limiter leur impact sur l’environnement.
, Du Marché au palier : des produits locaux livrés chez vous à vélo, Made in Marseille
© Du Marché au Panier

Une cinquantaine de commandes par semaine

Le concept a conquis les Marseillais lors du premier confinement, à tel point que Chloé a décidé de continuer l’aventure : « Après le déconfinement, nous avons continué à vendre via la plateforme. En ce moment nous recevons une cinquantaine de commandes par semaine », se réjouit-elle.

Interrogée sur le reconfinement, entré en vigueur vendredi 30 octobre à minuit, et ce qu’il implique pour l’initiative “Du Marché au palier”, Chloé ne s’inquiète pas trop : « Pour l’instant, les marchés sont maintenus donc nous arriverons à écouler nos stocks, mais ils ne sont pas illimités… J’espère que nous pourrons répondre aux demandes du confinement, en tout cas nous sommes prêts ».

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !