Contrairement à une information parue dans la presse, des transferts de patients Covid de Marseille vers l’Île-de-France ne sont pas programmés cette semaine. Cette mesure apparaît dans « la stratégie régionale graduée », dans le cas d’une aggravation de la situation sanitaire, qui n’est pas d’actualité. Pour l’instant, le renfort des hôpitaux privés de la ville suffit.

Un article paru dans le JDD ce samedi 26 septembre indique que « le transfert de certains patients de Marseille et Lyon vers des hôpitaux en Ile-de-France devrait être mis en place cette semaine ». Pour l’instant, aucune décision de transfert de patients vers l’Île-de-France n’est sur la table nous confient l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM) et l’Agence régionale de santé (ARS).

« Une incompréhension », selon ses deux institutions. Toutefois, cette mesure « de transferts inter-régionaux » apparaît bien dans « la stratégie régionale graduée » porté par l’ARS, mais correspond à un seuil d’hospitalisation, notamment dans les services de réanimation, qui n’est pas encore atteint.

Toutefois, les hôpitaux publics de Marseille sont en forte tension avec la reprise de l’épidémie sur le territoire. Des transferts sont bien en cours, mais à l’échelle de la ville vers des hôpitaux privés comme « l’hôpital Européen, Saint-Joseph, la clinique Bouchard ». Ils permettent de d’éviter une saturation des services de réanimation, et surtout d’éviter l’annulation de certaines opérations chirurgicales lourdes, qui avaient déjà été retardées lors de la première vague en mars.

Les transferts de patients Covid vers d’autres départements ou régions, comme l’Île-de-France, ne sont pas encore envisagés « au regard de la situation sanitaire ». Mais cette hypothèse fait bien partie de la stratégie régionale graduée. « Si cela devait évoluer, c’est une option qui pourrait être mise en œuvre », nous répond l’ARS, qui doit tenir un point presse sur la situation sanitaire demain.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !