L’arrêté avec les nouvelles mesures sanitaires a été publié officiellement dimanche 27 septembre par la préfecture des Bouches-du-Rhône. A Marseille et Aix-en-Provence placées en “zone d’alerte maximale”, les restaurants devront fermer pour une durée de 15 jours à compter de dimanche. 15 autres communes ont la permission de 22 heures.

Dans les communes placées en « zone d’alerte maximale », Marseille et Aix-en-Provence, selon l’arrêté de la préfecture des Bouches-du-Rhône, les établissements recevant du public suivants devront fermer :

  • restaurants et débits de boissons, à l’exception des activités de livraison et de vente à emporter. Ne sont pas concernés par la fermeture les lieux de restauration et points de vente sur les aires de repos des autoroutes.
  • Les activités de restauration et de débits de boissons des hôtels sont interdites, sauf pour les services en chambre.
  • Les établissements flottants pour leur activité de restauration et de débits de boissons) ;
  • Les établissements sportifs couverts et établissements de plein air, qu’ils soient publics ou privés, sauf pour l’accueil des groupes scolaires et activités sportives participant à la formation universitaire ; des activités parascolaires et toute activité sportive de mineurs ; des sportifs professionnels et de haut niveau ; des formations continues mentionnées, des activités sportives ou physiques de plein air.

Une revoyure dans huit jours

Dans les communes de plus de 10 000 habitants dont le taux d’incidence est supérieur à 100 pour 100 000 habitants, les restaurants, débits de boissons et les commerces d’alimentation générale devront fermer leurs portes à 22 heures jusqu’à 6 heures. Les buvettes et autres points de restauration debout sont interdits.

Cela concerne les communes d’Allauch, Aubagne, La Ciotat, Plan-de-Cuques, Septèmes-les-Vallons, Bouc-bel-Air, Gardanne, les Pennes-Mirabeau, Trets. Les villes d’Arles, Tarascon, Châteauneuf-les-Martigues, Martigues ,Port-de-Bouc Rognac.

L’arrêté est applicable à compter du dimanche 27 septembre minuit jusqu’au 11 dimanche octobre 2020 inclus, soit pour quinze jours. Toutefois, une revoyure dans 8 jours, basée sur les indicateurs épidémiques de l’Agence Régionale de Santé, permettra de réexaminer ces dispositions.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !