Après plus de deux heures de suspension de séance, la reprise en vue du second tour a été avortée suite à une nouvelle demande de suspension du Printemps Marseillais et de Samia Ghali. Situation ubuesque…

Entre impatience et exaspération, après plus de deux heures d’attente, la séance du conseil municipal a pu reprendre. Au centre de cette situation, les négociations entre la sénatrice Samia Ghali et ses colistiers et l’équipe du Printemps Marseillais, en vue du deuxième tour des élections du maire de Marseille.

Les élus de droite ont demandé un “rappel au règlement”, avant que la présidente de la séance ne laisse la parole à Guy Teissier, qui a dénoncé “une assemblée plénière d’un parti marginal d’extrême gauche” et non “une assemblée délibérante  et démocratique”. Après quoi Yannick Ohanessian pour le Printemps Marseillais a demandé une nouvelle suspension de séance d’une heure.

Les travaux de l’assemblée reprendront à 14h15.

 

 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !