Hier soir, Michèle Rubirola a pris la parole après sa victoire dans son secteur et, et avoir obtenu le meilleur score pour le Printemps Marseillais à l’échelle de la ville, alors que le 3e tour et l’élection du maire de Marseille s’annoncent très disputés ce vendredi 3 juillet.

Michèle Rubirola : “Ce soir, la ville de Marseille, rebelle et fraternelle s’est engagée autour du Printemps Marseillais sur la voie du changement. Je veux remercier, avant tout, tous les citoyens qui sont allés voter, tous les assesseurs, les délégués, les centaines de personnes qui se sont mobilisées pour que vive la démocratie. Mais alors que nous concluons une campagne extraordinaire où un vent d’espoir a soufflé fortement, le scrutin ne nous livre pas un verdict clair. Sans doute faut-il y voir les derniers signes de résistance d’un système que, majoritairement, les Marseillais ont rejeté. La victoire a été difficile, elle n’en est que plus belle. Même si elle ne nous offre qu’une majorité relative en siège, fruit d’un système électoral par secteur qui est un contresens démocratique.

C’est une victoire relative pour nous mais une défaite pour la droite. La droite n’est plus en mesure de gouverner cette ville. Cette victoire est là et je me réjouis des victoires magnifiques que nous engrangeons dans des secteurs importants. Elles sont le socle de la majorité que nous voulons construire. Une nouvelle génération va entrer au Conseil municipal pour incarner l’avenir, la relève et l’espoir de notre ville. Ensemble, dès demain nous allons examiner les conditions dans lesquelles cette ville peut être administrée, sans renier nos valeurs et sans trahir le message d’espoir que nous incarnons.

, Michèle Rubirola : “C’est une victoire relative pour nous, mais une défaite pour la droite”, Made in Marseille
Hier soir sur la place Bargemon, des centaines de Marseillais se sont réunis pour célébrer la première place du Printemps Marseillais

Nous avons besoin de vous encore. Fidèles à notre promesse, c’est ensemble que nous changerons Marseille et que nous ferons vivre pendant 6 ans ,ce mouvement sans précédent de rassemblement. Vive Marseille, vive le Printemps Marseillais” a conclu la prétendante à la mairie devant une foule de Marseillais réunis sur le Vieux-Port.

A lire aussi

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !