Avec le déconfinement, beaucoup de Marseillais se sont rués aux Goudes pour profiter à nouveau du beau temps et des grands espaces. Une situation inquiétante dénoncée par les riverains qui ont lancé une pétition pour demander de nouveaux aménagements et une régulation de la circulation, sans limiter les accès.

Depuis le déconfinement, beaucoup de Marseillais en manque de nature ont pris la route des Goudes pour s’aérer et profiter du paysage. Mais, la situation inquiète les habitants qui demandent le soutien des pouvoirs publics dans une pétition en ligne intitulée “Préservons les Goudes – pour un accès restreint aux Goudes et ses alentours” qui a déjà recueilli plus de 1500 signatures.

Un déconfinement envahissant

Chaque été, c’est la même rengaine, les Marseillais et les touristes se ruent sur le petit bord “du bout du monde” et son cadre magnifique. En cette fin de printemps, si les touristes ne sont pas encore au rendez-vous, ce sont les Marseillais qui au sortir du confinement, ont pris la route littorale du Sud de la ville, pour passer un moment aux Goudes, en famille, entre amis… Entrainant ainsi embouteillages, bruit, stationnement anarchique, et pollution avec des déchets plastique jetés dans la nature.

Dans leur pétition, les riverains alertent ainsi les autorités sur les risques, comme notamment la difficulté d’accès des secours en cas d’accident ou d’incendie, ou les problèmes sanitaire et d’hygiène.

Dans les commentaires adressés sous la pétition, une habitante dénonce une situation “invivable“. Elle écrit “Marre d’être réveillée en pleine nuit par des rodéos voiture, marre de mettre 2h pour faire 4km pour rentrer chez soi, marre de ne pas pouvoir rentrer dans son garage car une voiture est garée devant, marre de voir des gens faire leurs besoin dans mon jardin, marre de me baigner au milieu d’emballages de capri sun et de gobelets, marre de poser ma serviette sur des mégots et des masques, marre de subir le son des enceintes de boites de nuit sur la plagette, marre de ramener un sac plein de déchets à chaque sortie, marre de risquer de se faire renverser dans la rue faute de trottoirs et une vitesse trop importante, etc…

Des demandes multiples pour une vie plus sereine

La pétition liste toute une série de demandes pour améliorer et réguler la vie du village. Parmi elles, les riverains espèrent “un accès voiture/moto restreint aux habitants et leurs visiteurs, clients des restaurants, travailleurs des Goudes (notamment pêcheurs, mécanos, services et cuisine des restaurants) et personnes handicapées à partir des vacances de Pâques jusqu’à celles de la Toussaint inclues“, et “pour tous les visiteurs, qu’ils soient marseillais ou touristes, laisser l’accès libre aux bus, vélos et piétons. Et à l’avenir, souhaitons-le, aux navettes électriques qui pourraient voir le jour quand un parking sera installé en amont sur un des terrains pollués des anciennes usines ou de l’ancien camping. Ce stationnement/navette serait idéalement gratuit, et/ou payant pour des places à l’ombre. Cela se fait à Sormiou, à Callelongue mais aussi à Ensues la Redonne etc, pourquoi pas aux Goudes ?

Mais la liste ne s’arrête pas là, ils demandent aussi : 

  • Ajout de moyens de sécurité routière pour réduire la vitesse de circulation : ralentisseurs, radars, panneaux de signalisation, et fermeture des parkings la nuit vers Callelongue et le Cap Croisette pour éviter qu’ils ne se transforment en boites de nuit à ciel ouvert. La limitation de l’accès aux quais du port pour préserver l’activité du port et les riverains.
  • Mise en place de médiateurs mobiles de 12h à 2h du matin à minima les weekends de beau temps et tout juillet
  • Mise en place de poubelles supplémentaires (résistantes) et augmentation de la fréquence de la collecte par jour de beau temps.
  • Mise en place de tableaux informatifs type : zone de village/ zone de vie ->circulation à 30km/h maximum, attention à nos enfants, village sans trottoirs -> priorité aux piétons etc….
  • Sensibilisation des restaurateurs afin que les boissons et aliments proposés en vente à emporter aux Goudes le soient dans des récipients consignés pour responsabiliser les clients et limiter les plastiques et déchets dans la nature ainsi que réduire le volume des poubelles.
  • Installation de toilettes publiques pour éviter que la nature et les jardins servent de WC
  • Installation de distributeurs de sacs de collecte des déjections canines

A quelques jours des élections municipales et à l’approche d’une saison estivale bien particulière, cette pétition devrait susciter le débat. 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !