Après Robert Assante pour les 11-12e, c’est Bruno Gilles qui a procédé à son dépôt de liste aujourd’hui pour le second tour des élections municipales à Marseille. Elles sont « identiques » à celles du premier tour.

A 24 heures du dépôt des listes pour le second tour des municipales, Bruno Gilles et Robert Assante ont déposé leurs listes pour le second tour des municipales, sans aucun changement. « Ma liste “Ensemble pour Marseille” est arrivée en deuxième position derrière celle du Printemps marseillais, et sa tête de liste Michèle Rubirola. Le risque d’une victoire de l’extrême-gauche dans ce secteur est réel”, écrit le candidat sans étiquette (ex-LR), dans un communiqué de presse, diffusé cet après-midi. « Combattre l’extrême-gauche passe par de la cohérence dans une nouvelle gouvernance et une éthique dans les méthodes. Notre ligne de conduite n’a pas varié et nous resterons en tout point fidèle à nos valeurs que nous défendons pour Marseille, pour les Marseillaises et les Marseillais ».

Samedi, dans le cadre du « pacte de raison », prôné par Renaud Muselier, Martine Vassal a appelé à voter pour Bruno Gilles pour faire barrage à Michèle Rubirola.

Plus tôt dans la matinée, c’est Robert Assante qui a « pris la décision de déposer ma candidature à l’identique du premier tour parce qu’il existe une nouvelle voie, sans extrêmes et sans système », écrit-il dans un communiqué de presse.

Robert Assante rejette une alliance dans le 11-12

L’ancien maire dans ce secteur (2008-2014) rejette ainsi la « large fusion des listes », qu’appellent de leurs vœux Martine Vassal et Renaud Muselier. « Il n’est pas question d’envisager la moindre alliance qui serait contre-nature. Au milieu de ce tourbillon politico-médiatique, ce dont ont besoin les Marseillais de notre secteur, et de notre ville, c’est d’un maire sincère, responsable et à plein temps. Nous devons et nous saurons être à la hauteur de la confiance qui nous sera témoignée. Avec l’ensemble de mes colistiers, en qui j’ai une totale confiance, notre devoir est de ne rien modifier de notre projet : une nouvelle gouvernance partagée avec les citoyens. Jamais notre secteur et notre ville entière n’en ont eu autant besoin. Ensemble, portons un nouvel espoir ».

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !