Le Bataillon de Marins-Pompiers de Marseille s’est doté de deux robots Colossus pour l’appuyer lors de sinistres de grande ampleur et pour désinfecter les surfaces dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Nous vous en informions en mars dernier, en Charente-Maritime, l’entreprise Shark Robotics travaillait déjà sur l’élaboration d’un robot capable de nettoyer les zones infectées par le coronavirus. Aujourd’hui, c’est au tour de Marseille de bénéficier de ces dispositifs haut de gamme, pour entamer ce déconfinement en toute sécurité.

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le Bataillon de Marins- Pompiers de Marseille (BMPM) s’est donc doté de deux robots Colossus pour appuyer l’unité lors de sinistres de grande ampleur et désinfecter les surfaces. Baptisés MARIUS (Module d’Appui Robotisé Intégré à l’Univers des Secours) et César, pour faire honneur au célèbre écrivain Marcel Pagnol, ces robots de 500 kg ont été conçus comme des couteaux suisses pour servir le Bataillon dans différentes missions.

Et ce modèle robotique s’était déjà illustré lors de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris en avril 2019, aux côtés de la Brigade de Sapeurs- Pompiers de Paris (BSPP), qui en possède aujourd’hui quatre. Celui-ci est conçu et fabriqué intégralement en France par l’entreprise Shark Robotics, qui travaille à l’élaboration d’autres prototypes pour faire face au Covid-19.

Caméras, capteurs et télé-opération

Quant à ce module de décontamination, il permet de désinfecter jusqu’à 20 000 m2 en trois heures, grâce à un réservoir de 50 L relié à des buses qui micro-pulvérisent du liquide désinfectant. Il est aussi possible d’effectuer des missions de reconnaissances grâce aux multiples caméras et capteurs NRBC, ainsi que de transporter du matériel via une panière, ou encore d’évacuer des blessés via un porte-brancard. Ces robots sont télé-opérés à distance par un marin-pompier, qui peut changer de module à sa guise en moins de 30 secondes sans outil.

Financés par la ville de Marseille, Marius et César peuvent intervenir en urgence 24h/24 dans les sites accueillant du public afin de rendre les locaux de nouveau opérationnels. « Face à une crise sanitaire exceptionnelle, le BMPM a dû rapidement adapter sa réponse opérationnelle et mettre en œuvre des solutions novatrices tant sur le plan humain que matériel, a déclaré un porte-parole du BMPM. Si l’appui robotisé était un outil envisagé à court terme au sein de l’unité pour faire face à des sinistres d’ampleur, le module de désinfection du robot MARIUS permet de compléter notre capacité opérationnelle d’urgence pour la phase de déconfinement ».

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !