La RTM vient de faire l’acquisition de 15 bus électriques, qui seront mis en circulation fin 2020, et met en place une expérimentation inédite. Objectif : passer tout le réseau de bus en 100% en 2035.

« Brique élémentaire », c’est le nom de ce projet initié par la Régie des transports métropolitains (RTM) de Marseille, pour préparer la mutation de sa flotte en bus électrique d’ici à 5 ans. Le dispositif permet de tester différents modes de recharge sur le réseau de la RTM avec des bus électriques ou multi-hybrides de différents constructeurs.

Pour mener à bien cette expérimentation inédite, la RTM vient de faire l’acquisition de 15 véhicules 100% électriques auprès de différents industriels. Irizar (Espagne), Heuliez (Vendée), Safra (Tarn), Evobus Val d’Oise) et Volvo (Suède) ont été ainsi retenus dans le cadre de ce programme, qui comporte un autre volet.

Il consiste à concevoir et réaliser une sous-station électrique d’environ 2 mégawatts qui doit permettre la recharge des véhicules des différents constructeurs ; l’analyse comparée de différents systèmes de branchement des véhicules (pantographe, prise au sol, prise aérienne) ; ainsi que l’étude de faisabilité et d’opportunité d’un raccordement de ces installations au réseau de distributions électrique du métro et tram.

Un renouvellement complet du parc à l’horizon 2035

79 bus hybrides diesel-électriques rejoindront le parc cette année et faciliteront la transition vers le tout-électrique. « Ces bus hybrides seront les derniers à utiliser la motorisation diesel. Ensuite, toutes les nouvelles commandes seront 100 % électriques, ce qui présage un renouvellement complet du parc à l’horizon 2035 », précise Cédric Saulnier, directeur du matériel roulant de la RTM à Bus & Car – Connexion.

Ce projet d’un budget de 11 millions d’euros, a été financée à 50 % par le Département (acquisition de matériel roulant : 9,1 M€ – infrastructures dépôts et études : 1,9 M€).

Plus de 630 bus majoritairement à propulsion thermique circulent sur les 114 lignes de Marseille.

Pour rappel, Marseille inaugurait en juin 2016 ainsi la première ligne 100 % électrique d’Europe sur la ligne 82, qui passe, entre autres, par le Palais du Pharo, le Vieux-Port, le MuCEM et le siège de la Métropole.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !