Cela peut en surprendre certains, mais les données numériques et les mails polluent. Durant cette période de confinement, pourquoi ne pas en profiter pour faire un grand pas pour la planète et trier massivement sa boite email ?

Il y a quelques années, les données numériques ont révolutionné le monde. Les documents virtuels ont inondé nos ordinateurs et nos quotidiens. Pourtant, envoyer ou recevoir un mail, ou encore stocker des milliers d’images inutiles sur notre ordinateur demande beaucoup plus d’énergie que ce que nous imaginons. Les centres des données numériques appelés “data centers” consomment 10% de l’électricité mondiale et pourraient atteindre les 20% en 2030.

Ces data centers sont d’immenses bâtiments qui génèrent beaucoup de chaleur et qui doivent de ce fait être en permanence refroidis par une climatisation.

, Vider ses mails, trier ses photos, les gestes écologiques “spécial” confinement, Made in Marseille

Trois étapes qui vont vous aider à être plus “e-colo”

1- Supprimer ses mails

Facile à dire et facile à faire, vous avez sans doute des mails qui datent de plusieurs années et dont vous ne vous servirez plus jamais ou bien des publicités que vous n’avez jamais ouvertes. C’est le moment de faire un grand ménage de e-printemps ! Les mails contenant de vieilles et lourdes pièces jointes sont à supprimer en priorité. C’est bon pour l’environnement et ça libère de l’espace de stockage.

, Vider ses mails, trier ses photos, les gestes écologiques “spécial” confinement, Made in Marseille

2- Réduire son cloud

Dans un cloud, ce qui est important ce sont les données dites “primaires”: photocopie du passeport, de la carte d’identité, du livret de famille,… Cela permet d’avoir ses papiers partout où l’on va et c’est plutôt pratique en cas de vol. Tout le reste ? On jette ! Si vous aviez l’habitude de stocker toutes vos photos, et bien il est temps de les trier et de garder les meilleures pour en faire un album photos !

, Vider ses mails, trier ses photos, les gestes écologiques “spécial” confinement, Made in Marseille

3- Conserver ce dont vous avez besoin

Une fois ce travail fait, les dernières données restantes peuvent être mises sur un disque dur externe. A l’inverse du cloud, le disque dur externe est un stockage “froid”. Il ne dépense aucune énergie. Ainsi, vous vous serez occupés tout en faisant un geste pour la planète.

, Vider ses mails, trier ses photos, les gestes écologiques “spécial” confinement, Made in Marseille

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !