Le traitement à l’hydroxychloroquine prôné par le professeur Didier Raoult pour soigner les malades du Covid-19, est désormais autorisé par le gouvernement.

Dans le cadre de l’urgence sanitaire, le décret (n° 2020-314 du 25 mars 2020 complétant le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire) publié ce jour par le gouvernement, et modifiant le précédent, indique que « l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d’un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile ».

Ce traitement, prôné depuis plusieurs semaines par le directeur de l’IHU Méditerranée Infection, Didier Raoult, était sujet à controverse, et jusqu’alors autorisé seulement pour les cas les plus graves.

La délivrance réservée aux pharmacies intérieures

Les pharmacies de ville ne pourront pas délivrer ce traitement, même sous prescription d’un médecin généraliste. Il sera prescrit et délivré dans les établissements de santé par leurs pharmacies intérieures.

Les patients déjà sous traitement pour d’autres maladies (polyarthrite rhumatoïde et lupus) pourront continuer de se fournir chez les pharmaciens d’officine.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !