Avec cette rubrique « Bruits de Quartiers », Emmanuel Anger vous invite au voyage et à la découverte du 7e arrondissement de Marseille, le long de la mer… Avec sa Corniche, son petit port de Malmousque, ses escaliers, parcourez des quartiers authentiques à la recherche du vrai Marseille.

Pour découvrir sa visite du 6e arrondissement de Marseille, le poumon culturel de la ville à travers une balade dans les quartiers du Cours Julien et de la Plaine –> c’est par ici

Pour découvrir sa visite du 8e de la Pointe Rouge aux Goudes en passant par Bonneveine et la Madrague –> c’est par là

Balade, [Guide de Marseille] Balade à la découverte du 7e arrondissement, Made in Marseille
© EA

Il est de ces endroits où il fait bon vivre à Marseille parce qu’il y fait (évidemment) beau, parce que l’on est loin de rien, parce que la mer est là, tout près, à moins de 10 minutes à pied. Mais là où le tourisme s’arrête à la beauté superficielle d’un endroit que l’on a la chance de côtoyer seulement quelques jours, vivre dans un quartier permet de voir plus loin. La routine qui s’installe autorise l’oeil à s’échapper de ce qui le capture au premier regard, en l’occurrence la mer, et permettra de remarquer ces détails qui font l’unicité du lieu.

C’est par exemple cette minuscule traverse piétonne bordée de lierres qui vous fera aller plus vite qu’une voiture pour rejoindre l’eau ou un point de vue époustouflant, c’est ce parc niché entre deux immenses maisons qui vous offrira la tranquillité que seul un local peut trouver en été où tout est plus bondé… La routine c’est aussi ça, et bien plus encore. Plongée dans les endroits les plus cools du quartier pour voir ce qu’il s’y passe, au détour d’une balade que vous pourrez refaire en vrai, pour connaître un peu mieux ce quartier qu’il fait bon habiter.

Bienvenue dans le 7ème.

Balade, [Guide de Marseille] Balade à la découverte du 7e arrondissement, Made in Marseille
© EA

Malmousque

Si vous choisissez le 7ème pour vous installer à Marseille, vous ne pourrez pas faire sans elle. En descendant depuis la Corniche (du Président Kennedy, c’est le nom administratif), vous commencez à percevoir la tranquillité qu’offre la presqu’île. Vous laissez bien vite derrière vous les voitures coincées dans ces passages étroits où le croisement est utopique, mais toujours tenté. Là, plusieurs petites rues à découvrir, la mer est à droite, 100 mètres plus loin. L’odeur du sel et le bruit de l’eau vous attireront peut être dans ce petit port. C’est l’anse de Malmousque. On aime y explorer les rochers, sauter dans l’eau, profiter du soleil, mais attention, ce coin est très prisé en période estivale, il convient donc d’être matinal.

A Malmousque, longez la mer et descendez dès que vous remarquez un escalier et vous tomberez sur une crique ou un accès à la baignade. Une fois que vous aurez repéré vos lieux fétiches, vous pourrez les utiliser au quotidien, mêmesans baignade. Vivre en bord de mer c’est donc ça, prendre le temps, en profitant d’un cadre apaisant et superbe. Footings, balades, barbecues, tout prend une autre dimension ici, et vous vous échappez de l’agitation urbaine en quelques minutes de marche. Lorsque la nuit approche, le coucher du soleil plutôt magnifique approche, tout local que vous êtes, vous prenez vos pizzas, l’enceinte portable et vous vous relaxez en bord de mer. Veuillez noter que ce plan fonctionne aussi parfaitement si vous travaillez, et c’est même encore plus déroutant.

Balade, [Guide de Marseille] Balade à la découverte du 7e arrondissement, Made in Marseille
© EA

Ça grimpe vers la Bonne Mère

L’art de la côte est quelque chose de bien particulier. C’est vraiment fatiguant surtout lorsque le soleil tape, c’est pratiquement vomitif lorsque l’on est en vélo, mais comme tout ce qui est peinant, l’arrivée est toujours géniale et nous régale. La Bonne Mère offre un point de vue magnifique sur toute la ville et la mer. À voir et revoir, on ne s’en lasse pas. Le 7 ème offre là un morceau de quartier où il fait aussi bon vivre. Des rues d’une taille raisonnable, voire trop étroites, des côtes, des traverses piétonnes et des couleurs chaudes pour les bâtiments. L’habile mélange entre Tatooine et Bourg­-St­-Maurice à la sauce provençale. L’accès à la ville en moins de 10 minutes en bus et le calme en plus. Vous pourrez parcourir le quartier plusieurs fois en découvrant de nouveaux passages, de nouvelles placettes, que vous n’aurez pas vu la dernière fois.

Arrivés là haut, sous la Bonne Mère, un choix entre 2 options : descendre vers la ville ou redescendre vers la mer. “Ne pas rater mon match de volley hebdomadaire sur la plage du Prophète” ou aller zoner en ville, dans la 2ème ville de France. Luxe. Toujours en détente, votre quotidien s’articulera entre explorations urbaines (dans un quartier qui rappelle les villages), allers retours à la plage ou dans les criques et descente vers la ville, le soir venu, pour vous encanailler.

Balade, [Guide de Marseille] Balade à la découverte du 7e arrondissement, Made in Marseille
© EA

Mer et ville

Le 7ème, ce n’est pas seulement la mer. Oui elle n’est jamais loin, mais vous pouvez tout autant habiter dans la partie 100% urbaine du quartier. Vous saurez alors abuser avec mesure des flâneries au bord de l’eau, pour mieux vous urbaniser. Ici, c’est la proximité avec le centre ville hyperactif de Marseille qu’il faut plébisciter. Vous rejoindrez le Vieux Port en une quinzaine de minutes en transports ou à pied si vous habitez vers St Victor. Cette partie est plate, laissons le fitness à ceux qui ont la vue. Le vélo semble donc ici tout désigné. D’autant plus que vous irez (encore) plus vite qu’en voiture ou en bus. Une vraie vie de quartier du sud ici, désormais bénéficiaire d’un marché couvert à l’espagnole, qui vient compléter tous les petits commerces alimentaires qui vous transformeront en chef méditerranéen du meilleur goût.

Et si vous préférez les marchés extérieurs, vous aimerez sûrement l’effervescence que provoque celui de la rue des lices. Allez vous poser au coin d’un café, c’est le meilleur moyen de tout savoir sur les ragots du quartier. Les habitants ont une énergie incroyablement positive et ils auront toujours une petite anecdote à vous confier. Ce genre de détail particulièrement intéressant vous permettra d’impressionner vos visiteurs, heureux, après une dure journée passée à entre sel et mer autour d’une bisque savamment anticipée. Une anecdote : Vous remarquerez que les statues représentant St Victor cachent l’un de ses pieds (par un bouclier ou une cape en général). Cela vient du fait qu’il s’est fait couper le pied après l’avoir utilisé pour renverser une statue du dieu Jupiter, il était chrétien mais vivait du temps des romains, quand le christianisme était interdit.

Emmanuel Anger

www.nestpick.fr

Balade, [Guide de Marseille] Balade à la découverte du 7e arrondissement, Made in Marseille
© EA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !