Jusqu’à présent uniquement disponible à Aix-en-Provence, l’application « Garde ton corps » s’étend sur le territoire et vise de nouvelles collaborations sur Marseille. Celle-ci sera disponible le 8 mars avant de se développer en Europe, aux Etats-Unis et au Canada.

Lancée l’été dernier, l’application « Garde ton corps » a été imaginée pour lutter contre le harcèlement de rue. Elle dispose de fonctionnalités jusqu’alors exclusivement opérationnelles sur Aix-en-Provence : « Je rentre » pour faire part de son itinéraire à l’un de ses contacts mobiles, et « Lâche-moi », leur permettant de se réfugier dans un bar ou une discothèque partenaire de l’application. Mais à compter du 8 mars, journée internationale de la femme, elle débarquera à Marseille auprès des structures collaboratrices.

Les « Safe Places », comme les appelle Pauline Vanderquand, directrice de l’entreprise, correspondent aux établissements ouverts tard le soir pouvant accueillir les personnes en détresse. « L’humain est au coeur de nos préoccupations et nous recherchons des partenaires fiables et enthousiastes sur Marseille, comme des bars, restaurants et discothèques. Nous travaillons depuis le début avec les acteurs locaux, nous savons que c’est ensemble que nous pourrons changer les choses », soutient la conceptrice de l’application. « Pour l’instant, Le Cabaret Aléatoire et Le White Rabbit ont déjà répondu à notre demande et nous aurons la semaine prochaine plusieurs rendez-vous avec d’autres établissements. »

, « Garde ton corps », l’appli contre le harcèlement de rue, arrive à Marseille, Made in Marseille
©GardeTonCorps

A l’assaut des villes internationales

Car, si les femmes sont les principales victimes de ce genre d’agissements, il n’en reste pas moins que le harcèlement, lui, n’a pas de genre. Et pour répondre à la réputation de Marseille comme ville où la dangerosité sévit, une nouvelle fonctionnalité a vu le jour : Safe Travel, dans l’optique premier de rassurer les voyageurs en leur proposant une visibilité sur les sites partenaires. « Grâce à cette cartographie, nos utilisateurs pourront organiser leur séjour et découvrir les établissements engagés avant leur départ en vacances. »

Forte de sa nouvelle option, l’application s’envole désormais vers de nouveaux horizons, comptant s’installer dans les grandes villes françaises avant de s’implanter, au printemps, sur les marchés européen et américain. Parmi les villes ambassadrices se trouveront notamment Lisbonne, Londres, Amsterdam, Miami, Toronto et New York. L’occasion aussi d’adopter un nouveau nom pour résonner à l’international : K.YS.S, acronyme de Keep YourSelf Safe.

Une initiative locale qui entre aujourd’hui dans la longue liste des innovations faisant rayonner l’entrepreneuriat local.

Informations et contacts via le site.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !