Avis aux passionnés de concerts et de festivals. Des étudiants d’Aix-en-Provence lancent La Roquette, un service de covoiturage qui facilite l’accès aux événements culturels malgré la distance.

L’idée vient de 5 étudiants passionnés en master Management culturel, Bastien, Ariane, Jules, Lise et Margot. Lors de leurs sorties, ils se sont vite rendus compte qu’ils ne pouvaient pas accéder à certains festivals, concerts ou même à des expositions par manque de moyens, de véhicules ou tout simplement à cause de la distance. Conscients que la culture devrait être accessible à tous, ils ont opté pour un système de covoiturage éco-responsable pour se rendre sur des événements.

« La Roquette » est un jeu de mots qui fait d’une pierre deux coups : Une référence à « rocket » (fusée en anglais) pour exprimer la téléportation et un clin d’œil à l’environnement.

, Comment « La Roquette » veut miser sur le covoiturage culturel dans la région, Made in Marseille
Une partie de l’équipe La Roquette, de gauche à droite Margot, Jules et Lise

Un projet solidaire et écolo

Dans un premier temps, le projet « La Roquette » devrait voir le jour grâce à un site internet accessible fin juin. La plateforme proposera des idées de sorties culturelles. Les intéressés s’entraideront pour se rendre dans une seule et même destination. Visant principalement une cible jeune, l’association ne compte pas effectuer de bénéfices sur le projet, les voyageurs devront s’entendre eux-mêmes sur le prix du trajet.

« Il ne s’agit pas simplement de créer un flux, quand on voyage avec quelqu’un qui se rend au même endroit que nous, ça crée forcément des liens et pourquoi pas de belles rencontres » mettent en avant Jules et Margot, deux des cinq étudiants fondateurs du projet. « Le covoiturage c’est du partage et c’est éco-responsable, nous pensons que ça fait partie des valeurs de la culture d’aujourd’hui ».

, Comment « La Roquette » veut miser sur le covoiturage culturel dans la région, Made in Marseille
Crédit photo : La Roquette
, Comment « La Roquette » veut miser sur le covoiturage culturel dans la région, Made in Marseille
Crédit photo : La Roquette

« La région Sud est une terre de festivals »

Conquérir la région est un premier pas avant d’élargir le site à l’échelle nationale. « Faire venir du monde dans les grandes villes et vice versa permettra à tous d’accéder à la culture, surtout ici, la région Sud est une terre de festivals à exploiter et à découvrir, se passionne Margot. Les festivals pourraient accueillir beaucoup plus de monde avec de tels moyens, ce serait un plus pour eux aussi ».

A terme, l’association voudrait que des événements financent pour apparaître sur le site afin d’atteindre plus de monde. Cela permettrait de régler les frais administratifs, le développeur du site et les frais de communication. Pour l’instant, La Roquette est financée grâce à un appel à projet lancé depuis 10 jours et jusqu’à fin mars. La demande de 6 000 euros a déjà récolté 30% de fonds.

, Comment « La Roquette » veut miser sur le covoiturage culturel dans la région, Made in Marseille
Crédit photo : La Roquette

Niveau sécurité, les fondateurs s’inspirent des grands sites de covoiturage pour éviter tout type de problèmes. Une justification du permis de conduire, de la participation à l’événement et un suivi pointilleux sur le site seront obligatoires. La Roquette contacte d’ores et déjà de grands festivals pour mener à bien sa quête. Si le projet fonctionne, l’association souhaiterait mettre en place un système d’hébergement lors d’événements culturels.

Pour aider le projet à se réaliser, c’est par ici > https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/la-roquette

Pour plus de renseignements > www.facebook.com/laroquettevousemmene/

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !