La Table de Cana travaille depuis trois ans sur la création d’un restaurant au sein de l’établissement pénitentiaire des Baumettes. Les « Beaux mets », devrait ouvrir ses portes fin 2020. Un projet qui fédère.

C’est une première en France. « Les Beaux mets », c’est le nom du premier restaurant, ouvert au public, qui devrait voir le jour au sein de la prison des Baumettes, à la fin de l’année. De la salle à la cuisine, les détenus en fin de peine assureront le service du restaurant. Ils reçoivent ainsi une formation, et sont encadrés par un chef qui signera les cartes. Au-delà de la formation dédiée aux métiers de la restauration, il sera possible au public de venir y déjeuner.

Certes pour pénétrer dans la prison, le parcours est quelque peu atypique : il faudra réserver, envoyer ses papiers d’identité et passer les contrôles de sécurité avant de pouvoir prendre place, mais l’objectif est aussi de permettre aux futurs clients de changer le regard sur le milieu carcéral. D’ailleurs, « La table de Cana » a déjà mené une formation expérimentale de cuisine pendant six mois pour huit détenus des Baumettes en 2019. Ils ont servi les clients du restaurant de Coco Velten dans le centre-ville de Marseille.

, Les « Beaux mets », bientôt un restaurant à la prison des Baumettes, Made in Marseille
A (re)lire – Les Beaux Mets prennent leurs quartiers à La Cantine de Coco Velten.

La Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (Cress Paca) s’est également associée au projet en se rapprochant de l’administration pénitentiaire. Les travaux sont actuellement en cours. Les « Beaux-Mets » devrait ouvrir ses portes aux clients à la fin 2020.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !