En début de semaine, la nouvelle adresse du Camas, Voilà Vé, a ouvert ses portes. Un bar à vins où tapas d’origine française sont proposées dans un local au style moderne et chic.

Victor Million-Rousseau ne s’y était pas trompé : Marseille, sa ville natale, est bien une source intarissable d’inspiration. Après avoir fait ses armes à La Réale, sur le cours d’Estienne d’Orves (1er), l’univers de la restauration est rapidement devenu une évidence pour le jeune homme. Six mois après naissait Voilà Vé, le nouveau bar à vins du boulevard Chave (5e) aux consonances résolument marseillaises.

Style art-déco et ambiance tamisée, l’enseigne se démarque dès les premiers instants par son charme. En traversant la première salle se trouve, dissimulé, un salon cosy où est disposé un mobilier élégant ; en bonus, un patio est lui aussi à disposition de la clientèle, où guirlandes lumineuses et tapis donnent la touche finale à ce décor lyrique.

Une atmosphère qu’a su travailler le gérant dans les moindres détails. « J’ai grandi dans un environnement où les produits bio, les oeuvres d’art et les chantiers se côtoyaient. Ma mère était antiquaire, d’où le choix de certaines oeuvres exposées, quant à mon père, il était très bricoleur. Ils m’ont beaucoup aidé dans la réalisation de mon projet. »

, Voilà Vé, le nouveau bar à vins et tapas qui régale le boulevard Chave, Made in Marseille
Voilà Vé a ouvert ses portes mardi soir, au coeur du boulevard Chave (5e). @lisadmch

Une carte étoffée entre mets et vins français

Une inspiration toute personnelle, donc, que Victor a développée au cours de ses pérégrinations, en France et à l’étranger. La carte entre les mains, c’est pourtant une armada des mets et de vins d’origine française qui met l’eau à la bouche. Un gage de qualité et de proximité qu’a choisi le gérant pour son enseigne qui ne propose aujourd’hui que des tapas minutieusement sélectionnées.

Fromages fermiers français, charcuterie pyrénéenne, rillettes et tartinades de poissons venues du Nord-Ouest, sans oublier le pain, l’élément fédérateur de ce festival gastronomique, tout droit sorti des fourneaux de la boulangerie bio « Les Mains Libres », à quelques mètres de l’enseigne.

Côté oenologie, 24 domaines pour 57 références différentes y sont proposées exclusivement en viticulture bio et biodynamique. « Nous proposons également des alcools bio comme le gin, le pastis, le génépi ou le limoncello de la distillerie Lachanenche située dans la vallée de l’Ubaye et qui a plusieurs fois été récompensée pour la qualité de ses produits, ainsi que des jus et nectars de fruits français et bio », souligne Victor. Et les amateurs de bières ne sont pas non plus en reste, entre les quatre tireuses et les différentes sélections du restaurateur.

, Voilà Vé, le nouveau bar à vins et tapas qui régale le boulevard Chave, Made in Marseille
Voilà Vé a ouvert ses portes mardi soir, au coeur du boulevard Chave (5e). @lisadmch

Un chemin sinueux avant de trouver la bonne voie

Après des études à Marseille, puis à Paris, Victor s’est lancé à l’assaut d’autres terres propices à l’épanouissement personnel. L’Autralie, l’Asie du Sud-Est puis New York où il se forme en gemmologie… L’aventure a été longue avant de reprendre, doucement mais sûrement, le chemin menant à la cité phocéenne. « Il m’est apparu comme une évidence que c’était l’occasion de renouer avec Marseille que je n’avais jamais vraiment quittée puisque j’y revenais régulièrement pour voir mes amis et ma famille. J’ai alors eu la chance de travailler pour Céline Zampa à la Réale, avec qui j’ai beaucoup appris sur le service, les habitudes de consommations des marseillais, l’événementiel etc. C’est également là que j’ai rencontré Laurian, qui travaille désormais avec moi. »

, Voilà Vé, le nouveau bar à vins et tapas qui régale le boulevard Chave, Made in Marseille
Laurian et Victor se sont rencontrés en tant que serveurs à La Réale avant d’ouvrir ensemble le bar à vins.

Pour le moment, Laurian et Lou, les deux serveurs, accompagnent le jeune entrepreneur dans sa conquête marseillaise. Des débuts prometteurs, et une suite déjà annoncée par l’équipe.

A terme, Voilà Vé proposera sur sa carte des mets végétariens pour convenir à tous les goûts, comme du houmous, du guacamole ou encore du tzatziki. Et ce week-end, pour réchauffer le coeur et les papilles des Marseillais, quelques tapas chaudes comme le saucisson brioché aux pistaches seront à découvrir. Autant de bonnes raisons de se laisser tenter.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Infos 
Voilà Vé, 100 boulevard Chave, 13005 Marseille.
barvoilave@gmail.com
@voila_ve

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !