Euroméditerranée lance officiellement sa plateforme expérimentale pour tester les futures innovations des espaces publics de l’éco-quartier des Fabriques.

L’Établissement Public d’Aménagement Euroméditerranée (EPAEM) a officialisé le lancement de sa plateforme d’expérimentation située dans l’éco-quartier des Fabriques, à Marseille, à l’occasion du Forum des Projets Urbains qui s’est tenu aujourd’hui, à Paris.

« Laboratoire à ciel ouvert de 14 hectares, cette zone de test grandeur nature a pour ambition d’expérimenter les prochaines innovations en matière d’urbanisme, et d’anticiper les usages de la ville méditerranéenne de demain, pour un déploiement à plus grande échelle au sein des Fabriques, projet moteur de l’extension du périmètre », souligne Euroméditerranée, qui mène cette opération.

Pour Brice Chandon, conducteur des opérations « Espaces publics » chez Euroméditerranée, « la plateforme d’expérimentation des Fabriques marque un tournant dans la façon d’appréhender l’aménagement des espaces urbains. Cette démarche s’inscrit dans une véritable approche pragmatique de l’innovation, en testant directement nos pistes de recherche en situation, tout en bénéficiant de retours d’expérience concrets avant de les mettre en œuvre et les dupliquer sur un quartier entier ».

Les exemples d’expérimentations

À titre d’exemple, la gestion des eaux pluviales a été repensée grâce à l’utilisation de bétons et de pavés drainants. Cette phase test permettra de déterminer les matériaux envisagés, avant un déploiement sur tous les espaces piétons du quartier.

Les spécificités du climat méditerranéen a été pris en compte pour la création des futurs espaces publics. Dans ce cadre, l’objectif est de créer de la terre végétale en réutilisant les matériaux du site. La plateforme d’expérimentation accueillera 36 planches d’essais qui permettront de tester plusieurs configurations de terre, d’arrosage et de cortèges de végétaux.

Dans ce sens, au préalable, un travail de trois ans a été menée par Euromediterranée en partenariat avec le CNRS de Montpellier, la Métropole Aix-Marseille Provence et la Ville de Marseille, et l’agence Ilex, paysagiste de l’opération. D’ailleurs, ces expérimentations seront reproduites en conditions contrôlées dans le laboratoire du CNRS de Montpellier.

Autre expérimentation : un système d’arrosage « économe et innovant » pour privilégier les espèces végétales méditerranéennes. Pour les alimenter en eau, Euromediterranée envisage de tester un système d’arrosage alternatif aux goutte à goutte classiquement mis en œuvre sur les voiries de Marseille. « Ce procédé permettra de distribuer une quantité d’eau plus importante sur un laps de temps réduit et qui favorisera un meilleur développement racinaire des plantes ».

Ce laboratoire pilote verra le jour au premier semestre 2020 et ses expérimentations se poursuivront jusqu’en 2023.

À terme, les 250 000 m2 de surface de plancher (SDP) que représente l’éco-quartier des Fabriques seront composés de 68% de logements, 18% de tertiaire, 14 % de commerce et activités.


A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !