Face à la montée du racisme dans le football, le Camp des Milles a décidé de chausser les crampons pour former et sensibiliser les acteurs du sport au racisme. De cette action est née « Un nom(n) suffit ! » Une opération inédite en Europe menée avec l’Olympique de Marseille.

Le défi est de taille. Comment lutter contre le racisme dans le sport ? A cette question, le Camp des Milles, à Aix-en-Provence, a décidé d’opposer des actions innovantes. Mettre en place une série de formation et de sensibilisation à destination des acteurs du sport, d’une manière inédite. Et les premiers à avoir chaussé les crampons, sont les éducateurs, encadrants, dirigeants, personnel administratif et joueurs du monde du football. « Le racisme dans le football n’est pas un phénomène récent. En Italie, en Espagne, dans toute l’Europe, surgissent presque banalement, saluts nazis, croix celtiques, symboles fascistes, cris de singes ou jets de bananes. Tous les niveaux du football sont touchés en France. Pour le football professionnel, ce sont des groupuscules identitaires d’extrême droite qui infiltrent certaines tribunes, alors que le football amateur est lui plus touché par un racisme insupportablement « ordinaire » », indique-t-on du côté du Site-mémorial d’Aix-en-Provence.

Pour preuve, la fin de semaine dernière a été marquée par deux événements de cette nature. Vendredi 12 avril, peu avant la 80ème minute, le match Dijon-Amiens, comptant pour la 32ème journée de Ligue 1, a été arrêté pendant quelques instants suite à des cris racistes provenant des tribunes, à l’encontre de Prince Gouano, le capitaine d’Amiens. Le lendemain, samedi 13, le journaliste anglais Darren Richman a publié une vidéo où l’on voit des supporters de West Ham entonnant, dans le métro, des chants antisémites visant les supporters de Tottenham.

Quant à la liste des joueurs de football victimes de racisme, dans et hors des stades (Dani Alves, Abdeslam Ouaddou, Clinton Njie, Mario Balotelli, Mohamed Salah, Blaise Matuidi, Paul Pogba, Kevin Constant, Nigel De Jong, Jimmy Durmaz, Mido, Neymar, Marcel Desailly, Thierry Henry, Franck Matingou, Joseph Antoine Bell…), elle ne cesse de s’allonger d’année en année. Pour le Camp des Milles, « ces phénomènes prennent de l’ampleur, reflètent une évolution préoccupante de toute la société, et menacent de gangrener le sport et ses belles valeurs d’égalité et de fraternité ».

Soumission, effet de groupe, conformisme…

Impossible donc pour le Site-Mémorial de ne pas agir ! Il a fédéré autour de ces ateliers de sensibilisation plusieurs structures professionnelles et amatrices, comme le Creps Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Ligue Méditerranée de Football, le Comité régional olympique et sportif, l’ASCM Boxe de Toulon, l’Etoile sportive fosséenne, Sport Society… et encore bien d’autres.

Dans ce cadre, le staff et les joueurs de deux clubs de football de la région lyonnaise ont été accueillis pour une cession de sensibilisation, « à la suite d’incidents racistes entre eux », explique-t-on au Camp des Milles. « La visite s’est faite sur décision du District Rhône Football et la Fédération Française de Football, en partenariat avec la Licra et les instances régionales ».

Une action inédite de l’OM auprès de 300 jeunes

L’Olympique de Marseille a décidé de prendre pleinement part à ces actions de sensibilisation. « Il faut être plus sensible sur la présence du racisme et de l’homophobie dans les stades que sur celle des fumigènes », lançait le président de l’OM devant des personnalités du monde économique vendredi dernier.

Le club en partenariat avec le Camp de Milles ont mis en place une action inédite en Europe, intitulée « Un nom(n) suffit ». Le projet a duré trois mois et plus de 300 jeunes et éducateurs du centre de formation ont été sensibilisés à l’occasion d’ateliers. La question de la soumission, l’effet de groupe, le conformisme… des thèmes abordés à l’occasion de ces sessions où les échanges sont riches, intenses et révélateurs de bien des maux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !