Le «Challenge 5G @Ville de Marseille » a été lancé jeudi 4 avril par des représentants d’Orange et de la Ville de Marseille. Jusqu’à cet été, des entreprises pourront candidater pour participer au projet. À compter de la rentrée 2019, les boîtes sélectionnées pour tester la 5G à Marseille.

Comme nous vous l’annoncions en fin d’année dernière, la 5G va être testée à Marseille cette année. Plusieurs centaines d’heureux Marseillais pourront découvrir cette nouvelle génération encore plus rapide en fin d’année. Pour inclure le monde économique dans cette nouvelle étape, la ville de Marseille et Orange lancent le «Challenge 5G @Marseille ». Ce défi se déroulera en deux temps : un première phase sélection des entreprises d’avril à août puis une seconde phase de septembre à décembre pendant laquelle elles pourront tester la 5G à Marseille sur leurs projets innovants. Les entreprises feront l’objet d’un accompagnement renforcé des experts d’Orange.


« On sait que les caractéristiques techniques de la 5G, notamment la latence et la densité, permettent des usages nouveaux que la 4G ne permettait pas », explique Fabien Finucci, délégué régional Marseille-Provence chez Orange. L’un des domaines où la 5G serait particulièrement pertinente d’après lui est celui des voitures autonomes qui sont obligées, pour fonctionner en totale sécurité, de communiquer entre elles à une vitesse très élevée. La robotique, la télé-médecine ou encore les objets connectés sont des domaines dans lesquelles la 5G peut s’avérer également pertinente. « Il y a aussi des domaines que nous n’avons pas identifiés pour le moment et qu’on espère découvrir à travers ce challenge. Les entreprises sélectionnées feront ensuite l’objet d’un accompagnement par les experts d’Orange », conclut-il.

Une opportunité unique en France

Au total, Orange s’imagine accompagner entre quatre et six entreprises dans le cadre de ce challenge. « Ce challenge s’articule autour de trois axes : doper le réseau mobile au service des usagers, répondre aux défis de la smartcity et booster l’économie et la compétitivité des entreprises », liste Daniel Sperling, adjoint à l’innovation et au développement par le numérique à la Ville de Marseille. La municipalité aura à charge de sélectionner les entreprises retenues pour être accompagnées cet été. Le jour du lancement, à l’Accélérateur M où se tenait la conférence, de nombreux dirigeants de start-up étaient présents pour témoigner leur intérêt.

, Un challenge de start-up pour expérimenter la 5G à Marseille, Made in Marseille
Daniel Sperling (ville de Marseille) et Fabien Finucci (Orange)

Parmi eux, Marc Lambert qui dirige la société Lextan et invente des véhicules sans chauffeur : « On rêve de participer à ce challenge. C’est une très bonne opportunité pour nous. La 5G offre des conditions de transmission optimales, notamment du point de vue de la latence ». Benjamin Atlani dirige, quant à lui, Wide Web VR : « Tout ce qui peut aller dans le sens d’aller plus vite nous intéresse car nous traitons énormément de données. Le challenge ici à Marseille est une vraie opportunité d’autant que c’est assez unique en France ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !